NOUVELLES D’IRAK
Terrorisme

Appels renouvelés pour retrouver les Yézidis disparus enlevés par l'EIIS

Par Khalid al-Taie

image

Des membres d'une équipe gouvernementale de fouilles travaillent sur le site d'une fosse commune dans le village de Kojo, district de Sinjar, le 23 avril 2019. [Photo fournie par la Fondation des martyrs irakiens]  

À l'occasion du sixième anniversaire de l'invasion de Sinjar par « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), un responsable irakien a renouvelé ses appels pour découvrir le sort de milliers de Yézidis qui ont été enlevés par le groupe et sont toujours portés disparus.

Lors de leur attaque contre Sinjar dans la province de Ninive en 2014, des éléments de l'EIIS ont tué et capturé des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants yézidis, dont beaucoup sont toujours portés disparus.

La campagne de l'EIIS contre les Yézidis "a été une catastrophe humanitaire dans tous les sens du terme, car de nombreux hommes ont été tués de sang-froid", a déclaré à Diyaruna, lundi 3 août, Khairi Bouzani, directeur général des affaires yézidies au ministère des Dotations et des Affaires religieuses.

Des milliers de filles et de femmes ont été kidnappées et trafiquées avec leurs enfants, a-t-il dit.

image

La carte d'identité personnelle d'une victime yézidie tuée par l'EIIS est présentée sur le site d'une fosse commune dans le nord de l'Irak. [Photo fournie par la Fondation des martyrs irakiens]  

Selon les dernières données officielles, 6 417 Yézidis ont été kidnappés par l'EIIS après 2014 et 3 530 ont été libérés, a indiqué Bouzani.

Pendant ce temps, 1 308 femmes yézidies et 1 579 hommes sont toujours portés disparus.

Beaucoup des personnes enlevées "sont peut-être encore en vie et vivent dans des villages ruraux isolés libérés de l'EIIS en Irak et en Syrie, ou dans des camps de déplacés, en particulier le camp syrien d'al-Hol", a-t-il déclaré.

Le bureau de Bouzani a appelé à plusieurs reprises le gouvernement irakien, les autorités syriennes et les organisations internationales à travailler ensemble pour retrouver les Yézidis disparus.

« À l'occasion de l'anniversaire de l'invasion de Sinjar par l’État islamique, nous renouvelons nos appels et exhortons chacun à se coordonner et à déployer tous les efforts possibles pour découvrir le sort de nos femmes et enfants disparus et les rendre en toute sécurité à leurs familles », a-t-il dit.

L'EIIS a commis un génocide et des crimes contre l'humanité contre la minorité yézidie, a déclaré Bouzani, notant que 83 fosses communes contenant les corps de centaines de victimes yézidies ont été découvertes à ce jour à Sinjar et dans les villes voisines.

« Nous nous attendons à trouver encore plus de fosses communes », a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500