Sécurité

Les États-Unis appellent l'Irak à démanteler les groupes armés

AFP

image

Des membres des Forces de mobilisation populaire se tiennent au sommet d'un véhicule transportant le corps de Wissam Alyawi, un commandant d'Assaib Ahl al-Haq, lors d'une procession funéraire à Bagdad le 26 octobre 2019. [Ahmad al-Rubaye / AFP]

Mercredi 19 août, les États-Unis ont appelé l'Irak à démanteler les « groupes armés » non gouvernementaux qui ont « miné la souveraineté nationale », avant la visite à Washington du Premier ministre irakien Mustafa Kadhemi.

« Les groupes armés qui ne sont pas sous le contrôle total du Premier ministre ont entravé nos progrès », a déclaré le secrétaire d'État Mike Pompeo. « Ces groupes doivent être remplacés par la police locale dès que possible ».

Pompeo s'exprimait lors d'une conférence de presse à Washington avec le ministre irakien des Affaires étrangères Fuad Hussein, avant la rencontre de Kadhemi avec le président Donald Trump.

Il n'a pas précisé à quels groupes il faisait référence, mais Kadhemi, qui a pris ses fonctions en mai, fait face à des défis de la part des factions des Forces de mobilisation populaire (PMF), une coalition de groupes paramilitaires étroitement liés à l'Iran..

Sa visite à Washington intervient au milieu d'attaques hebdomadaires attribuées aux groupes contre les installations et les actifs de la coalition américaine et internationale dans le pays.

Pompeo a déclaré qu'il avait assuré à Hussein que les États-Unis aideraient l'Irak à cette fin.

« Nous avons parlé de la manière dont les États-Unis et l'Irak peuvent travailler ensemble pour rendre l'Irak plus sûr et plus stable », a-t-il dit.

Pompeo a indiqué que les États-Unis étaient déterminés à soutenir les forces de sécurité irakiennes officielles « pour freiner le pouvoir des milices qui terrorisent depuis trop longtemps le peuple irakien et sapent la souveraineté nationale de l'Irak ».

Les deux pays mènent un « dialogue stratégique » depuis juin alors que les États-Unis cherchent à y réduire leur présence militaire.

Interrogé sur le plan de réduction des 5 000 soldats américains actuellement en Irak, Pompeo a déclaré qu'il n'avait pas de chiffres et a exhorté les gens « à ne pas se concentrer sur cela ».

La présence américaine continue, axée sur la lutte contre les éléments restants de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), sera un problème clé lorsque Kadhemi rencontrera Trump.

Aimez-vous cet article?

15 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500

Les Forces de Mobilisation Populaires sont le prestige de l'Irak. Non, non à l'Amérique ! Il n'y a pas de présence de l'occupant en Irak.

Répondre

Les Forces de mobilisation populaire sont la fierté de l'Irak. Non, non à l'Amérique !

Répondre

C'était les Forces de Mobilisation Populaire qui ont restauré la souveraineté à l'Irak et les irakiens et ont déjoué le complot de l'Amérique et les efforts de l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qu'elle a créé. Les FMP seront toujours le bouclier fort de l'Irak et de sa force qui a vaincu l'Amérique et les traitres arabes.

Répondre

Sortez de l'Irak, Américains ! Nous ne voulons pas de forces d'occupation.

Répondre

Sortez de l'Irak, Américains ! Nous ne voulons pas de forces d'occupation.

Répondre

Les milices qui sont en Irak doivent être supprimées.

Répondre

Ce sont les forces de mobilisation populaire qui ont rétabli la souveraineté de l’Irak et des Irakiens et ont déjoué le complot américain et les efforts de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qui ont été faits par lui. Les FMP seront toujours le bouclier puissant de l'Irak et de sa force qui a vaincu l'Amérique et les traîtres arabes.

Répondre

J'espère que les forces américaines resteront pour dissuader les Iraniens en Irak.

Répondre

Vous avez dit la vérité, cher frère. Les rêves de l'Iran étaient de transformer l'Irak en route la liant à la Syrie et au Liban et le rendre un État indépendant. Le meilleur moyen pour l'Iran d'atteindre ce but est de créer « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS). L'Iran a dépensé des milliards de dollars sur ces gangs terroristes et les a ramené en Syrie, en Irak et au Liban. La preuve est qu'al-Maleki a retiré les forces de sécurité des provinces irakiennes pour aider l'entrée de l'EIIS. Que la miséricorde de Dieu soit sur nos martyrs parmi les forces de sécurité qui ont défendu l'Irak ! La honte et la disgrâce sur tous ceux qui ont comploté contre l'Irak, la Syrie et le Liban !

Répondre

Les gouvernements précédents de 2003 jusqu'à présent ont été impliqués dans les vols et meurtres seulement.

Répondre

Nous devons nous débarrasser des milices.

Répondre

C'était les politiciens perfides et déloyales dépendant de l'Occident qui ont détruit l'Irak. Maudit avec tous les pays à l'exception d'un pays voisin qui a trahi les bonnes relations de voisinage et continue à s’immiscer dans les affaires internes de l'Irak. Mais l'Irak se bat toujours pour son existence. Il est fort, et il sera toujours fort avec tout ce qui se passe. D'ici, j'appelle nos héros aux Forces de mobilisation populaire qui croient en un Irak unifié à s'aligner au gouvernement et le peuple. Je les exhorte à travailler avec les organes du gouvernement et les agences de sécurité pour couper les mains des envahisseurs qui tentent de défigurer ces fortes Forces de mobilisation populaire. Ceci est conforme à l'appel du chef et commandant de millions de croyants, al-Sayyid Muqtada al-Sadr. L'Irak est un pays fort avec son armée, son peuple et les bons gens qui veulent la réforme. La réforme de ce cher pays est la responsabilité de nous tous. Ne détruisez pas l’Irak. Si vous le faites, vous serez perdu. Tenez bon et mettez la main dans la main avec les hommes qui veulent le bien de nous tous en tant qu'irakiens vivant sous le drapeau battant très haut de notre pays dont tous les pays rêvent. L'Irak a toujours était victorieux. Personne ne peut vaincre l'Irak aussi longtemps qu'il luttera contre ... dans d'autres pays qui ne veulent pas voir l'Irak prospérer et vivre comme les autres pays. Si l'Irak vit comme les autres pays, il leur montrera leur mal comme ils l'ont fai

Répondre

O, peuple, réveillez-vous! Depuis 2003 à 2020, l'Amérique nous mange. L'Amérique veut détruire le peuple, diviser l'armée et les Forces de mobilisation populaire. Par Dieu, nous sommes devenus comme une farce. Ceux qui sont venus nous aider nous contrôlent. Il y a des gens qui ont été détruits. Réveillez-vous! Qu'est ce que vous avez? L'Amérique veut remonter les gens les uns contre les autres pour que le frère combatte son frère, ce qui n'est jamais arrivé auparavant. Ce sont leurs laquais et ceux de l'Iran. Soutenez le gouvernement et les Forces de mobilisation populaire et expulser les parties politiques/religieux de l'Irak. Que font-ils ici de toute façon? Pourquoi ne s'en vont-ils pas à leur pays?

Répondre

L'Amérique et ses alliés malveillants veulent que l'Irak devienne une autre Libye. O, peuple d'Irak, réveillez-vous! Le but est de piller votre richesse et vous remontez les uns contre les autres.

Répondre

Pendant 12 ans, l'Amérique et la coalition ont détruit l'Irak et le peuple de l'Irak; ils ont pillé le pétrole, le gaz, l'or, l'argent et les anciennes antiquités de l'Irak. C'est ce que fait l'Amérique en Irak et au Moyen-orient.

Répondre