NOUVELLES D’IRAK
Terrorisme

L'Irak sauve 2 filles yézidies du camp syrien

Khalid al-Taie

image

Une enfant yézidie enlevée par l'EIIS retourne dans sa famille le 27 août 2019. [Photo fournie par le directeur du bureau irakien des affaires des abductés yézidis, Hussein Qaidi]

Deux jeunes filles yézidies enlevées par «l'État islamique en Irak et en Syrie» (EIIS) en 2014 ont été sauvées d'un camp en Syrie et renvoyées dans la région kurde autonome d'Irak, a déclaré un responsable lundi 2 novembre.

Le Bureau des affaires des enlevés yézidis a localisé les filles - âgées de 15 et 19 ans - qui étaient détenues dans le camp syrien d'al-Hol, a indiqué à Diyaruna Khairi Bouzani, directeur général des affaires yézidies au ministère de la dotation et des affaires religieuses.

Ils ont été secourus et ramenés en Irak après une "mission secrète et dangereuse", a-t-il dit.

«Le camp contient des femmes extrémistes appartenant à l'EIIS, et il n'a pas été facile de traverser la frontière, d'entrer dans le camp et de libérer les deux filles des mains de ces femmes violentes», a-t-il expliqué.

Les filles sont originaires des villages de Kojo et Tal Qasab dans le sud de Sinjar. Elles ont été kidnappées par l'EIIS lorsqu'il a envahi Sinjar en août 2014.

Elles ont ensuite été transférées en Syrie dans le cadre de la campagne du groupe pour le commerce des femmes yézidies, a déclaré Bouzani.

«Comme d'autres femmes et hommes yézidis enlevés par l'EIIS, ils ont subi des mauvais traitements et des persécutions au cours des années où ils ont été détenus», a-t-il dit, ajoutant que les efforts se poursuivent pour «libérer toutes les personnes enlevées et les renvoyer en toute sécurité en Irak».

Filles yézidies détenues par des femmes de l'EIIS

Bouzani a noté que la plupart des 1302 femmes yézidies kidnappées qui sont toujours portées disparues sont probablement détenues à al-Hol par des femmes de l'EIIS, tandis que les autres se trouvent dans d'autres régions de la Syrie.

Sur les 6417 Yézidis capturés par l'EIIS, un total de 3542 ont été sauvés jusqu'à présent, selon les derniers chiffres.

Parmi les survivants se trouvaient 1 203 femmes et 339 hommes, tandis que les autres étaient des enfants: 1 045 filles et 955 garçons, selon Bouzani.

Bouzani a exhorté le gouvernement irakien et les Forces démocratiques syriennes (FDS) en Syrie à aider son bureau à découvrir le sort des Yézidis disparus.

«Nous avons appelé à plusieurs reprises, et nous renouvelons aujourd'hui notre appel, pour que des mesures soient prises et pour une large coopération pour rechercher nos hommes et femmes kidnappés, les sauver et mettre fin à leurs années de souffrance», a-t-il déclaré.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500