Santé

Les Kurdes syriens installent un hôpital réservé au COVID-19 à Hassakeh

Par Waleed Abou al-Khair au Caire

image

L'entrée de l'hôpital COVID-19 à Hassakeh, le seul établissement conçu et équipé pour recevoir des patients atteints du coronavirus dans la zone régie par l'administration autonome. [Photo du Croissant-Rouge kurde]

Le Croissant-Rouge kurde a ouvert un hôpital dédié au traitement des nouvelles infections au coronavirus (COVID-19) à la périphérie de la ville de Hassakeh.

Cette partie du nord de la Syrie est gouvernée par l'Administration autonome et les Forces démocratiques syriennes (FDS).

L'hôpital est le seul de son genre dans la région et a été créé dans le cadre des efforts en cours pour empêcher la propagation de la pandémie mondiale dans la région, qui a signalé son premier décès au coronavirusvendredi 17 avril.

D'autres mesures préventives comprennent la création d'un hôpital de campagne et la mise à disposition d'une partie d'un autre hôpital pour la mise en quarantaine des patients infectés.

image

Le nouvel hôpital à l'extérieur de la ville de Hassakeh est équipé de 120 lits et peut être agrandi. [Photo du Croissant-Rouge kurde]

image

Les volontaires reçoivent des instructions avant de commencer à travailler dans un hôpital dédié au traitement des infections au COVID-19 à Hassakeh. [Photo du Croissant-Rouge kurde]

Le Croissant-Rouge kurde a ouvert le nouveau centre de traitement avec l'approbation de l'autorité sanitaire du nord de la Syrie, a expliqué à Diyaruna un membre de l'équipe du Croissant-Rouge kurde, Azad Dudeki.

L'hôpital est dédié à recevoir des patients infectés par le coronavirus, a-t-il dit, et est "le seul établissement de la région à fournir ces services complets".

Il est conçu pour empêcher la propagation du virus et isoler les personnes infectées en un seul endroit pendant leur traitement, a-t-il dit, au lieu de les répartir entre les centres médicaux qui ne sont pas mis en place pour recevoir de tels cas.

Le nouvel hôpital a une capacité de 120 lits et peut être agrandi, a affirmé Dudeki.

Les lits sont placés à au moins trois mètres l'un de l'autre, a-t-il dit, et l'hôpital a été divisé en trois zones, en fonction de l'état des patients et de la gravité de l'infection.

Le Croissant-Rouge kurde a également mis en place un centre d'urgence médicale pour les patients atteints de coronavirus dans la ville de Hassakeh, a-t-il dit, qui est équipé de cinq ambulances et de leurs équipages qui travailleront 24h/24.

En outre, a-t-il dit, le centre médical de Tal Hajar a été modernisé et une partie de celui-ci a été consacrée aux cas suspects d'infections par le coronavirus.

Cela vise à les empêcher d'entrer en contact avec d'autres patients jusqu'à ce qu'ils puissent être transportés à l'hôpital spécialisé, a-t-il déclaré.

Le personnel médical consacré au traitement des cas de coronavirus à l'hôpital COVID-19 et au centre d'urgence est composé de bénévoles et de personnes ayant travaillé dans le domaine médical qui ont suivi une formation spécialisée, a conclu Dudeki.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)