Sécurité

L'Irak salue le soutien de la coalition dans le combat contre l'EIIS

Par Khalid al-Taie

image

Des représentants des pays membres de la coalition internationale se réunissent pour discuter du combat contre l'EIIS, le 14 novembre 2019. [Photo fournie par le Département d’État américain]

Des membres de la coalition internationale pour défaire « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) ont tenu une réunion virtuelle jeudi 4 juin pour réaffirmer leur détermination partagée à poursuivre le combat contre l'EIIS en Irak et en Syrie.

Des représentants de 31 pays ont participé à la réunion virtuelle, dirigée par les États-Unis et l'Italie, soulignant le besoin de créer les conditions pour une défaite durable de l'EIIS.

Cela demeure « le seul but (de la coalition internationale) à travers un effort compréhensif multiforme », ont-il affirmé dans un communiqué conjoint.

« Notre combat contre l'EIIS se porusuit, et se porusuivra dans le futur proche. Nous ne pouvons pas nous reposer», a annoncé le secrétaire d’État américain Mike Pompeo à la conférence.

image

Les forces irakiennes mènent une opération de sécurité le 4 juin ciblant les restes de l'EIIS dans les montagnes de Makhmour au nord de l'Irak, soutenues par les avions de la coalition. [Photo fournie par le Service irakien de lutte antiterrorisme]

« Nous devons continuer à éradiquer les cellules et réseaux de l'EIIS et fournir l'aide pour la stabilisation des zones libérées en Irak et en Syrie», a-t-il dit.

Selon le Département d'État américain, la campagne de financement de la coalition a collecté 200 millions de dollars jusqu'à présent cette année, au-deçà de son objectif, a rapporté l'AFP.

« C'est vrai que la pandémie du [nouveau coronavirus] met une grande pression sur tous nos budgets, mais nous appelons vos pays à s'engager vers la réalisation de notre objectif de plus de 700 millions de dollars pour 2020», a souligné Pompeo.

Les États-Unis ont promis 50 millions de dollars pour le nord-est de la Syrie et 100 millions de dollars d'aide pour l'Irak.

Soutien pour la coalition internationale

« Nous valorisons et apprécions énormément le rôle de la coalition internationale à nous aider dans le combat contre l'EIIS», a affirmé le député irakien Shirko Mirwis, qui préside le comité parlementaire des affaires étrangères.

Les pays de la coalition ont aidé à repousser « la menace terroriste de notre pays, préserver sa stabilité, et lui assurer un avenir sûr et prospère », a-t-il indiqué à Diyaruna.

« Nous devons préserver la dynamique», a-t-il dit, soulignant que le soutien de la coalition aux opérations militaires ciblant les restes de l'EIIS -- en particulier l'aide aérienne et de renseignement -- doit se poursuivre.

Mirwis a exhoré les parties politiques irakiens à « serrer les rangs et à mettre de l'ordre de notre maison », soulignant que c'est la clé pour « combattre le terrorisme et reconstruire le pays ».

Depuis sa création en septembre 2014, la coalition internationale de 82 membres a contribué à l'expulsion de l'EIIS du territoire contrôlé par le groupe en Irak et en Syrie.

Outre l'aide militaire directe, la coalition a contribué à la formation d'environ 225.000 membres de la sécurité irakienne, et a fourni 4 milliards de dollars de fonds et d'équipements militaires à ses partenaires en Irak et en Syrie.

Elle a également financé les efforts pour fournir les services publics aux populations locales et à renforcer la stabilité dans les zones libérées.

« Les efforts considérables, louables par la coalition sont clairs à tous ceux qui suivent les événements», a expliqué l'expert en sécurité Mohammed al-Rubaie à Diyaruna.

La coalition a soutenu l'armée irakienne pendant six ans dans son combat contre l'EIIS avec la couverture aérienne et les informations sur les activités et mouvements de combattants, a-t-il précisé, et a aussi aidé l'armée à développer ses capacités.

« A la suite de ce partenariat, nous avons pu libérer nos villes et nous continuons toujours à travailler avec la coalition pour détruire les cachettes de [l'EIIS], éliminer ces cellules et frapper les sources de revenus financiers du groupe», a-t-il ajouté.

Malgré ces succès, les restes de l'EIIS constituent toujours une menace, selon al-Rubaie, vu que le groupe a intensifié les attaques pendant le mois de Ramadan alors que l'attention du pays était dirigée vers la confrontation de la pandémie mondiale du coronavirus.

« La reprise des opérations de l'EIIS, même sur une échelle limitée, nécessite de garder la pression et la coordination militaires avec les forces de la coalition pour éliminer ces petits groupes», a-t-il confié.

Frappes aériennes de la coalition ciblant l'EIIS

Les avions de la coalition internationale ont mené jeudi 26 raids aériens qui ont détruit 45 caves montagneuses à Qara Jogh au district de Makhmour en Irak, tuant 19 éléments de l'EIIS qui se cachaient à l'intérieur, a précisé un communiqué officiel.

Depuis novembre, la coalition a mené plus de 1.000 opérations contre l'EIIS, avec une moyenne de 100 par mois depuis le début de l'année.

« La coalition internationale possède les capacités aériennes et militaires nécessaires pour défaire l'ennemi», a fait savoir l'expert militaire Jalil Khalaf à Diyaruna.

Les restes de l'EIIS ont commencé récemment à se regrouper dans les montagnes et zones du désert dans la pays, a-t-il mis en garde.

« Nous avons réalisé de grands succès avec nos alliés, principalement les États-Unis, à prévenir son expansion en Irak, la région et le monde», a-t-il dit. « Nos efforts conjoints à éliminer les restes du groupe ne doivent pas s'arrêter».

L'entraînement et la formation fournis par la coalition internationale ont contribué au niveau de préparation des forces irakiennes, a remarqué Khalaf, « les rendant aujourd'hui plus capables et qualifiés à faire face aux menaces terroristes ».

« Il est dans notre intérêt de renforcer notre partenariat avec la coalition, et nous espérons que le nouveau gouvernement [irakien] avancera dans ce partenariat», a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)