Sécurité

Nouvelle campagne sécuritaire contre les éléments restants de l’EIIS à Kirkouk

Khalid al-Taie

image

Le Premier ministre irakien Moustafa Kadhemi a rendu visite le 2 juin aux unités militaires participant à une nouvelle campagne militaire contre les membres restants de l’EIIS à Kirkouk. [Photo fournie par les services de presse de la Primature]

Mardi 2 juin, les forces irakiennes ont lancé l’opération militaire « Heroes of Iraq - Victory of Sovereignty » pour débarrasser les zones du sud-ouest de Kirkouk des derniers éléments de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Cette opération permettra également de sécuriser 7000 kilomètres carrés le long des frontières administratives séparant les provinces de Kirkouk et de Salaheddine.

D’importantes unités de l’armée irakienne, de la police fédérale et des forces de soutien ont lancé cette nouvelle campagne sur cinq fronts, avec une importante couverture aérienne.

Trois maisons de repos de l’EIIS ont dès à présent été détruites, et des dizaines d’engins explosifs improvisés (EEI), de roquettes et d’obus de mortier ont été désamorcés.

image

Le 2 juin dernier, des membres des Services antiterroristes irakiens ont mené des raids anti-EIIS à Ninive et dans le sud de Bagdad. [Photo fournie par les services antiterroristes]

Mardi, le Premier ministre Moustafa Kadhemi s’est rendu auprès des unités participant à cette campagne, et a annoncé que les forces de sécurité « continueront à poursuivre les terroristes restants de l’EIIS [...] pour renforcer la sécurité et la stabilité dans tout le pays », selon une déclaration du bureau du Premier ministre.

Nettoyage des zones isolées

Les zones visées par l’opération militaire ont connu de nombreuses atteintes à la sécurité au cours des dernières semaines.

Cette opération vise à « briser le dos de l’ennemi et à le battre après qu’il a récemment tenté d’intensifier ses activités terroristes », a expliqué à Diyaruna le major général Tahseen al-Khafaji, porte-parole du commandement des opérations conjointes.

Les derniers éléments de l’EIIS à Wadi al-Shay, dans les collines d’Hamrin et dans les terres agricoles qui s’étendent du sud et de l’ouest de Kirkouk à la province de Salaheddine « pensent que nous ne pourrons pas les atteindre dans ces régions éloignées », a-t-il rapporté.

« Mais nos forces les poursuivront dans toutes les vallées, les îles fluviales et les collines, et les élimineront », a-t-il affirmé, faisant état des récentes victoires qui ont permis de couper les lignes de soutien logistique de l’EIIS dans le désert occidental de l’Anbar et à Ninive.

D’importantes unités militaires sont actuellement déployées dans la province de Kirkouk pour mener à bien les tâches qui leur sont assignées, a fait savoir al-Khafaji. « Nous sommes capables de vaincre les ennemis restants et d’assurer la sécurité des citoyens. »

Cette opération militaire a coïncidé avec les missions menées mardi par les 1er et 2e commandements des opérations spéciales des services antiterroristes, soutenus par l’armée irakienne et les appareils de la coalition, dans le désert d’Hatra à Ninive, à Jourf al-Sakhr, et dans les zones au sud et au sud-ouest de Bagdad.

Au cours de ces missions, des grottes, des tunnels et des maisons de repos des terroristes ont été détruits, et les activistes qui s’y trouvaient ont été tués, ont déclaré les services antiterroristes dans un communiqué.

Deux militants ont également été arrêtés, et des EEI, des obus, des ceintures d’explosifs et des silencieux d’armes à feu ont été détruits, a précisé le communiqué.

En février, les forces irakiennes avaient lancé la première phase de la campagne « Heroes of Iraq », en fouillant une zone de plus de 26 000 kilomètres carrés dans le désert, près des frontières avec la Syrie et la Jordanie.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500