Sécurité

Les forces irakiennes prennent la direction de la lutte contre l'EIIS

Khalid al-Taie

image

Les forces d'élite irakiennes participent à une opération visant les repaires de l'EIIS dans les monts de Badoush, dans la province de Ninive, sur cette photo postée le 14 février 2020. [Photo fournie par les Services du contre-terrorisme]

Avec le succès de l'opération « Heroes of Iraq » menée dans la province de l'Anbar, les Forces irakiennes de sécurité (FIS) ont démontré leur capacité à lutter contre les cellules dormantes de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), expliquent les analystes.

La première phase de cette opération « 100 pour cent irakienne » a eu lieu du 12 au 14 février et a été un test important permettant aux forces irakiennes de démontrer leurs capacités au combat.

Plusieurs branches des FIS ont participé à cette opération, notamment des unités des gardes-frontières et les commandements des opérations dans l'Anbar, à Bagdad, dans Al-Jazeera, le Moyen Euphrate et Salaheddine.

Pour la première fois, des unités de la défense aérienne irakienne ont visé des batteries de missile sophistiquées dans la zone des opérations « pour nettoyer le ciel pour permettre aux avions irakiens de mener des frappes contre des cibles de l'EIIS », a indiqué le commandement des opérations conjointes dans un communiqué annonçant cette opération.

image

Des responsables irakiens de la 6e division de l'armée de terre étudient les opérations visant à sécuriser les régions à l'ouest de Bagdad contre les résidus de l'EIIS dans le cadre de l'opération « Heroes of Iraq », sur cette photo postée le 15 février 2020. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

L'élan contre l'EIIS « ne faiblit pas »

Cette opération a été « 100 pour cent irakienne », a précisé le major général Tahseen al-Khafaji, porte-parole de ce commandement des opérations conjointes, à Diyaruna.

« Elle a été lancée sur cinq axes, notamment la destruction des cellules terroristes dans la bande frontalière ouest du pays avec la Syrie et la Jordanie », en plus du « ciblage de certaines régions présentant des lacunes de sécurité où des activités terroristes ont été détectées », a-t-il indiqué.

Les FIS « ont démontré leur capacité à gérer avec grande efficacité des opérations d'une aussi grande envergure, en s'appuyant sur leurs moyens et leur savoir-faire et elles ont, de ce fait, obtenu des résultats importants », a ajouté al-Khafaji.

« Cela démontre les bonnes capacités de nos forces et leur haut niveau de professionnalisme lorsqu'elles luttent contre des éléments ennemis pour protéger les acquis sécuritaires », a-t-il poursuivi.

Les FIS ont ainsi sécurisé plus de 26 000 kilomètres carrés de terrain, détruisant cinq caches terroristes, 25 engins explosifs et neuf missiles antichars, en plus de pièces d'artillerie lourde, de mortiers, d'obus et de plusieurs types de munitions.

« L'élan des opérations contre les terroristes ne faiblit pas et nous ne leur donnerons pas la chance de créer le chaos, de saper la sécurité, de menacer la vie des personnes et de profiter de la situation politique du moment et des manifestations dans le pays pour pouvoir prospérer une fois encore », a déclaré al-Khafaji.

Les forces de la coalition internationale assument un rôle de conseil et de soutien, tandis que les FIS prennent la direction des opérations anti-EIIS, a-t-il indiqué.

Le 25 février, les services irakiens de l'antiterrorisme ont mené une opération dans les monts d'al-Khanouka, dans le nord du pays, au cours de laquelle 39 éléments de l'EIIS ont été neutralisés.

Parmi les morts se trouvent le mufti officiel de l'EIIS dans la province de Salaheddine et le responsable des finances et du soutien logistique du groupe terroriste.

« La coalition a apporté sa contribution en fournissant à nos forces une couverture aérienne et des informations pour mener cette importante mission qui a porté un sérieux coup à l'EIIS », a ajouté al-Khafaji.

Les efforts conjoints continueront à cibler les terroristes et à faire échouer leurs plans, a-t-il ajouté.

Les FIS prennent la direction

« L'expertise des forces irakiennes leur a conféré un rôle leader dans la lutte contre le terrorisme », a expliqué à Diyaruna le spécialiste de la sécurité Safaa al-Assam.

« L'opération 'Heroes of Iraq' complète les opérations 'Volonté de victoire' [...] qui ont été un succès ces derniers mois et ont permis de sécuriser de vastes portions de territoire dans le désert occidental, à al-Jazeera et dans les provinces de Diyala, Ninive et Salaheddine », a-t-il ajouté.

Ces opérations « Volonté de victoire » ont été menées en huit phases, qui se sont achevées fin décembre 2019 après avoir nettoyé 32 000 kilomètres carrés dans l'ouest d'al-Jazeera.

« Ces opérations ont significativement réduit le nombre d'éléments de l'EIIS et ont affaibli leurs soutiens financiers et logistiques », a-t-il continué.

« Aujourd'hui, nos forces ont l'entière capacité de détecter les terroristes, de les traquer et de détruire leurs repaires, et disposent des nécessaires capacités de combat et du niveau de préparation qu'elles ont acquis lors des combats pour reprendre les villes à l'EIIS », a-t-il estimé.

« Les forces irakiennes possèdent également une vaste base de données sur l'EIIS et, par le biais des agences de renseignement irakiennes, sont capables de faire échouer les plans du groupe de faire son retour et ses efforts permanents de propager son idéologie extrémiste », a-t-il indiqué.

Un sentiment partagé par l'analyste de sécurité Fadel Abou Ragheef.

« Les forces irakiennes sont au sommet de la pyramide de la lutte contre le terrorisme et possèdent maintenant les capacités de combat et de renseignement nécessaires pour diriger les opérations », a-t-il expliqué à Diyaruna.

« Grâce à ces capacités gagnées sur les champs de bataille et grâce à la formation apportée par les diverses contributions de la coalition internationale, nos forces sont désormais suffisamment qualifiées pour diriger des opérations de grande envergure et à fort impact », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
0
1 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)

L’Irak est un pays fort capable de lutter contre le terrorisme. Cependant, certains divulguent les plans de l’Irak sous prétexte de protéger la sécurité de l’Irak. Néanmoins, je suis optimiste pour l’Irak et j’espère un avenir radieux. Je prie Dieu de protéger l'Irak et de faire de moi l'un des soldats héroïques de l'Irak pour servir mon cher pays avec toute ma puissance et mon amour pour mon pays et mon armée. Hassan Jabr Mohammed, Irak, Najaf.

Répondre