https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/10/15/newsbrief-01

×
×

L'Irak lance un mandat d'arrêt contre 2 officiers qui ont tué des manifestants

Un tribunal irakien a émis mardi 15 octobre un mandat d'arrêt pour deux officiers accusés d'avoir tué des manifestants plus tôt ce mois-ci.

Dans un communiqué publié mardi, le Conseil judiciaire suprême de l'Irak a indiqué mardi que les mandats ont été émis après les témoignages de témoins contre les deux officiers les accusant d'avoir tiré le feu sur les manifestants dans la ville de Kut à l'est du pays.

Au moins 100 personnes ont été tuées et plus de 4000 blessées lors de manifestations en Irak au début du mois d'octobre.

Le grand imam d'Irak Ali al-Sistani a appelé vendredi à l'ouverture d'une enquête sur les manifestations, a rapporté al-Arabiya.

Il a appelé le gouvernement à « déterminer les éléments qui avaient donné l'ordre d'ouvrir le feu sur les manifestants, quelle que soit leur affiliation », a indiqué un représentant de l'imam dans un sermon dans la ville sainte de Karbala.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha