150 personnes secourues d'un centre médical à Alep, selon le CICR

Près de 150 civils ont été évacués d'un centre médical de la vieille ville d'Alep, a annoncé jeudi 8 décembre le Comité international pour la Croix-Rouge.

Le CICR a déclaré que les corps de 11 personnes décédées dans l'établissement après avoir été pris dans des feux croisés ou avoir omis de recevoir des médicaments ont également été récupérés, a rapporté l'AFP.

Le régime syrien a repris environ 80% de l'est d'Alep depuis le début de l'assaut il y a trois semaines, et des dizaines de milliers de civils ont été déplacés.

Le CICR a mené une opération la nuit avec le Croissant-Rouge syrien pour évacuer 150 patients et des civils de l'installation de Dar al-Safaa dans la vieille ville.

Auparavant une maison de soins pour personnes âgées, l'établissement avait été élargi pour accueillir des patients ayant des problèmes de santé mentale ou des handicaps physiques, a ajouté le CICR, ajoutant qu'environ trois douzaines de civils, dont certains blessés, y ont également cherché refuge.

"Ces patients et civils avaient été pris au piège dans la région pendant des jours à cause des affrontements qui ont fait rage à proximité et étant donné que la ligne de front a continué à se rapprocher", a déclaré Marianne Gasser, chef de la délégation syrienne du CICR. "Beaucoup d'entre eux ne peuvent se déplacer et nécessitent une attention et des soins spéciaux".

Les deux organisations avaient essayé d'évacuer l'installation depuis mardi, mais ont été contraintes de reporter les efforts initiaux en raison des combats intenses.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500