25 000 personnes ont été évacuées d'Alep en Syrie, selon le CICR

Au moins 25 000 personnes ont quitté les quartiers orientaux d'Alep en Syrie depuis que les évacuations ont commencé la semaine dernière, a déclaré mardi 20 décembre le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Les évacués comprenaient Bana al-Abed, âgé de 7 ans, dont le compte Twitter avait offert un compte rendu tragique de la guerre syrienne, ainsi que 47 enfants qui avaient été pris au piège dans un orphelinat.

"Des milliers" de personnes attendent encore d'être déployées, a déclaré à l'AFP le porte-parole du CICR, Ingy Sedky.

Le CICR a supervisé l'opération d'évacuation complexe d'Alep, qui a été suspendue jusqu'à lundi, en raison des exigences du régime pour l'évacuation simultanée de deux villages dans le nord-ouest de la Syrie sous le siège de l'opposition.

Sedky a confirmé que 750 personnes avaient été transportées jusqu'ici des villages de Fouaa et Kafraya, dans la province d'Idlib, en Syrie, dans le cadre de l'accord.

Parallèlement, le régime syrien a exhorté mardi les derniers combattants de l'opposition et les civils à quitter l'est d'Alep alors qu'il s'apprête à prendre le contrôle total de la ville.

Lundi, l'ONU a voté pour le déploiement des observateurs à Alep et a dit qu'il prévoit de tenir de nouveaux pourparlers de paix à Genève en février.

"L'ONU a l'intention de convoquer ces négociations à Genève le 8 février", a déclaré l'envoyé de l'ONU, Staffan de Mistura, après que le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité une résolution visant la supervision des évacuations d'Alep.

Les ministres arabes des Affaires étrangères ont salué lundi la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU de déployer rapidement des observateurs de l'ONU à Alep, a déclaré la Ligue arabe dans un communiqué.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500