https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/11/18/feature-03

×
×
Sécurité |

Les forces irakiennes sécurise la banlieue d'al-Qayyarah de la menace de l'EIIS

Par Khalid al-Taie

image

Les forces irakiennes fouillent une maison en terre dans une zone lointaine à ​​al-Qayyarah le 26 juin, où elles ont trouvé des armes et explosifs. [Photo du ministère irakien de la Défense]

Les forces irakiennes sécurisent la banlieue du district d'al-Qayyarah, au sud de Mossoul, des restes de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a annoncé un responsable local lundi 18 novembre.

La 16e division de l'armée irakienne, les unités de renseignement militaire et hommes de tribus ont lancé ces derniers jours une série d'opérations de recherche autour d'al-​​Qayyarah à la recherche de militants de l'EIIS, a affirmé le directeur du district Saleh Hassan Ali à Diyaruna.

Les forces ont recherché plusieurs zones lointaines s’étendant au sud-ouest dans le désert de Hatra et au nord vers al-Shura, a-t-il affirmé, notant qu'elles « ont pénétré plusieurs kilomètres profondément dans les zones du désert, les ratissant bien à travers la reconnaissance terrestre et aérienne ».

Les forces de sécurité n'ont rencontré aucun élément restant de l'EIIS pendant les opérations de recherche, a-t-il affirmé, mais elles étaient capables de « déployer et serrer leur contrôle sur une vaste zone du désert, ainsi éliminant la menace terroriste et sécurisant complètement la banlieue d'al-Qayyarah ».

image

Les forces irakiennes tiennent un poste de contrôle dans la ville d'al-Qayyarah, au sud de Mossoul, le 29 août. [Photo du ministère irakien de la Défense]

Les campagnes militaires au district et les villes au sud de Mossoul ces deux derniers mois « ont infligé de lourdes pertes aux restes de l'EIIS, tuant des dizaines d'entre eux dans des frappes aériennes réussies qui ont détruit leurs tunnels, refuges secrets et cachettes d'armes et d'explosifs », a souligné Ali.

La situation à al-Qayyarah était stable pendant une longue période « grâce aux efforts exceptionnels des forces conjointes et le travail de renseignement qui a été soutenu par la population locale», a-t-il expliqué.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha