Politique

Les Irakiens désapprouvent l'ingérence de l'Iran dans leurs affaires

Faris Omran

image

Qassem Suleimani, commandant de la force d'élite Qods, est devenu le visage de l'ingérence iranienne en Irak, rapportent des observateurs. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

Les Irakiens rejettent de plus en plus l'ingérence flagrante de l'Iran dans les affaires souveraines de leur pays, ont fait savoir des observateurs irakiens à Diyaruna.

La personnalité la plus importante associée à l'ingérence iranienne en Irak est toujours le major général Qassem Suleimani, commandant de la force Qods, qui fait partie du « Corps des Gardiens de la révolution islamique » (CGRI-FQ).

Les apparitions publiques fréquentes de Suleimani dans les villes irakiennes sont une provocation pour les civils irakiens, car elles soulignent la forte influence de Téhéran en Irak, ont indiqué des observateurs.

Les médias et les comptes de réseaux sociaux favorables à l'Iran publient régulièrement des photos de Suleimani en Irak, rencontrant les dirigeants de milices soutenues par l'Iran et travaillant pour le compte du CGRI.

image

Qassem Suleimani, commandant de la force d'élite Qods, rencontre un groupe de leaders de milices irakiennes en 2016. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

L'Iran encourage Suleimani à se rendre en Irak lorsqu'il y a des tensions « pour confirmer que le pays est l'acteur principal sur la scène irakienne et qu'il détient toutes les solutions aux problèmes les plus difficiles », a expliqué Hilal al-Obeidi, auteur et politologue irakien.

« Nous avons vu Suleimani [en public] à plusieurs occasions, dernièrement lors des élections législatives en mai 2018 et pendant les négociations pour former le gouvernement et nommer les ministres », a-t-il précisé à Diyaruna.

« L'Iran et le CGRI ont autorisé Suleimani à s'occuper de l'Irak, car il est influent dans ce pays et a de bonnes relations avec les chefs de milices », a-t-il indiqué.

Suleimani est considéré comme « le commandant de fait de toutes les factions activistes pro-Iran dans le pays », a ajouté al-Obeidi, notant qu'il est globalement considéré comme le dirigeant iranien le plus influent d'Irak.

Mécontentement des Irakiens

Il y a « beaucoup de mécontentement dans les rues d'Irak en ce qui concerne l'ingérence de Suleimani dans les affaires politiques, économiques et de sécurité du pays », a déclaré à Diyaruna l'analyste stratégique et militaire Rabie al-Jawary.

« Les Irakiens sont inquiets de la domination de Suleimani sur plusieurs partis politiques et factions armées d'Irak », a-t-il rapporté, notant que le commandant iranien cherche toujours à exercer son influence sur l'Irak et dans son processus de prise de décisions.

Les milices armées d'Irak directement liées à l'Iran comprennent l'Organisation Badr, Kataeb Hezbollah, Harakat al-Nujaba et Assaib Ahl al-Haq.

« Les Irakiens ne considèrent pas Suleimani comme un ami, et ils savent pertinemment que ses visites successives en Irak et ses activités et réunions avec [Abou Mahdi] al-Muhandis [chef adjoint des FMP], et d'autres commandants de milices ne sont pas dans l'intérêt de leur pays », a-t-il indiqué.

« L'Iran compte placer Suleimani en tant que leader ayant le dernier mot dans toutes les décisions irakiennes », a-t-il ajouté, et envoyer un message fort au monde pour dire qu'il continuera à saper la souveraineté irakienne et à épuiser les ressources du pays.

L'hégémonie de l'Iran et ses attaques continues contre ses opposants politiques en Irak ont atteint un niveau critique, a-t-il fait savoir, « la seule solution étant une position ferme de la part de la communauté internationale pour mettre fin aux plans de l'Iran ».

L'ingérence iranienne est « répréhensible »

Le CGRI a de nombreux conseillers répartis dans les milices irakiennes soutenues par l'Iran, a indiqué al-Jawary.

« Ces conseillers iraniens ont des milliers d'activistes sous leur commandement, lesquels sont prêts à faire tout ce que l'Iran leur demande de faire », a-t-il poursuivi.

« Les actions de Suleimani et son ingérence dans nos affaires internes sont répréhensibles », a affirmé à Diyaruna Muhannad al-Fahdawi, âgé de 41 ans.

« Il devrait se concentrer sur les affaires de son pays et nous laisser gouverner le nôtre, sans tutelle iranienne », a-t-il déclaré.

« Nous ne sommes pas optimistes en ce qui concerne les responsables iraniens, que ce soit Suleimani ou un autre », a fait savoir Ayman Ali, fonctionnaire de 35 ans.

« Tout ce qu'ils veulent, c'est affaiblir et détruire l'Irak », a-t-il affirmé à Diyaruna.

Ali a appelé à des mesures dissuasives pour mettre fin aux « activités suspectes des responsables iraniens et pour adopter des positions fortes contre leur influence et leur ingérence flagrante » dans les affaires irakiennes.

Aimez-vous cet article?
76
24 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)

Les Iraniens ont le régime le plus corrompu du monde. Ils vont maintenant aussi corrompre l'Irak.

Répondre

J'exhorte les lecteurs de cet article à visiter la section inférieure de cette page (À propos de nous). Ce site Web méchant et hypocrite est parrainé par l'Amérique sanguinaire et sale.

Répondre

Ils vous ont lavé le cerveau. Le régime iranien est corrompu.

Répondre

Au nom du propriétaire du Coran, le Seigneur sage et miséricordieux. Où sont ceux qui, pendant 8 ans, ont largué toutes sortes de bombes, y compris des bombes chimiques, sur le peuple sans défense de l'Iran islamique, coupant les gens en morceaux et versant leur sang?! Ce sont les mêmes personnes qui ne font que l'animosité et l'adhésion au mal et aux caprices contre les nations musulmanes d'Irak, d'Iran, etc. avec l'utilisation des médias, des satellites et d'Internet! Ces infortunés qui ne connaissent pas Dieu, et leurs caprices bestiaux en profitant de la vie mortelle de ces quelques jours dans ce monde ont aveuglé leurs yeux, assourdi leurs oreilles et rendu leur bouche muette afin qu'ils ne puissent pas louer Dieu et défendre les commandements divins et les valeurs humaines. Maintenant que l'Iran islamique s'est précipité pour défendre la nation et le gouvernement irakiens et les sauver des démons pervers tels que l'EIIS et la domination du Grand Satan, les États-Unis, stabiliser et protéger l'Irak de la destruction et de la désintégration - c'était impossible sauf pour obtenir la faveur divine - encore une fois, le même petit nombre de personnes étrangères malveillantes, ainsi que le peuple irakien trompé et inexpérimenté, sont accordés sur le ton de la sédition et de l'inimitié parmi les musulmans. En espérant se débarrasser de ces ennemis. Merci.

Répondre

Je vous remercie pour vos efforts à nous fournir ces articles et informations précieux.

Répondre

Vous mercenaire menteur! Ouvrez vos yeux aveugles et voyez les corps d'Abou Mahdi et du général! Le Prophète a dit [nous devrions] jeter de la saleté sur les visages des hypocrites!

Répondre

Cet article est complètement biaisé et est clairement publié par un individu analphabète dont la seule intention est de déformer l'image et de créer une atmosphère négative pour l'Iran et Soleimani. ... Et, malheureusement, nombreux sont ceux qui y croient. L'Irak est devenu une arrière-cour privée pour les États-Unis, où il peut planifier et faire ce qu'il veut avec l'Iran.

Répondre

Ce ne sont que des mensonges. Parce que Haj Ghasem Soleimani vient en Irak uniquement pour des raisons de consultation afin d'assurer la sécurité de l'Irak et de ses frères musulmans. De plus, il vient sur l'invitation qui lui est adressée par le gouvernement irakien, et non par lui-même. Rassurez-vous, la sûreté et la sécurité de l'Irak, ce pays ami et frère, sont les voeux de tous les Iraniens. Que le jour vienne où la bonne pensée prévaut en Irak, afin que nous voyions nos frères et sœurs bien-aimés jouir de la paix et de la sécurité en Irak.

Répondre

Il a tort. Si ce n'était pas pour l'Iran, l'EIIS serait maintenant en train de décapiter chacun d'entre eux et enlever leurs femmes. Vive l'ardent Suleimani. A bas l'Arabie saoudite, les États-Unis et Israël. Ils interfèrent encore plus.

Répondre

Je sacrifierai ma vie pour Soleimani ... Si ce n'était pas pour Soleimani, l'Irak aurait perdu son honneur.

Répondre

Arrêtez de semer les graines de la discorde à travers vos mentalités faibles. Il est vrai que l'Iran n'a pas aidé. Néanmoins, nous partageons les mêmes racines avec les Irakiens ; il fut un temps où nous formions tous un seul Iran [unifié].

Répondre

Au moment où l'EIIS a capturé Mossoul et a fait tout son chemin vers les portes de Bagdad, lorsqu'ils ont tué des milliers d'irakiens et violé des milliers de femmes et de filles, lorsque les saoudiens ont envoyé des kamikazes en Irak, et lorsque les États-Unis ont refusé d'aider l’Irak, et ils ont envoyé plutôt les munitions à l'EIIS utilisant les parachutes, à ce moment il y avait seulement l'Iran et Suleimani qui, à la demande de Bagdad, a mobilisé tout ce qu'il pouvait des munitions aux forces à même ses avions de combats. C'étaient eux qui sont venus à l'aide de l'armée [irakienne] et la mobilisation populaire. Ceux qui protestent sont soit inconscients, ou ignorants, ou peut être des agents des maudits Al Saud, des États-Unis, d'Israël, les restes de l'EIIS, ou membres du parti Baath. Mais le peuple de l'Irak est noble. Ils doivent être très reconnaissants à ses services, considérant tous les intérêts communs. Pour les manifestants, ils doivent savoir que si ce n'était pour la résistance de la mobilisation populaire, l'armée irakienne, et l'aide pour eux, alors leurs mères, sœurs et épouses seraient des esclaves sexuelles de l'EIIS.

Répondre

Cela a enragé les politiciens sunnites affiliés à l'Arabie saoudite et les États-Unis, qui ne se soucient pas des intérêts de l'Irak et s'intéressent plus à rendre le gouvernement de l'Irak à ce quel était avant 1991 et éloigner les chiites. En plus d'aligner l'Irak à l'alliance américaine contre l'Iran. La raison pour laquelle Saddam a été renversé et qu'il était loin de l'alliance et proche de l'Iran qui l'a soutenu pendant le blocus.

Répondre

Merci pour l'explication.

Répondre

Merci pour la publication de la vérité.

Répondre

Est-ce qu'il y a vraiment une vacance officielle dans toutes les provinces demain? Ou est ce que la nouvelle n'est pas vraie?

Répondre

Malheureusement, la plupart de ceux qui parlent de politiques n'y comprennent pas grand-chose. Tous les pays du monde y compris l'Iran, cherchent leurs intérêts au détriment des autres pays. Cela est dans le cas où ces pays sont faibles, comme l'Irak. Alors que pour les États égaux, ils adoptent le principe d'intérêts communs. C'est comme cela que les pays sont depuis qu'ils ont été créés pour la première fois.

Répondre

Que Dieu se venge de l'Iran du mal!

Répondre

Vous parler de quoi? Vous dites des absurdités, ce n'est pas la malveillance, c'est le pouvoir et la corruption.

Répondre

Un Irak puissant est capable de la gouvernance autonome. Mais maintenant, L'Irak est juste à côté et nous devons être vigilants sur notre situation. C'est ça! Autrement, nous nous sommes pas un ennemi de l'Irak. Cependant, nous ne pouvons pas rester indifférents dans cette situation, car nous aurons des problèmes.

Répondre

Cent pour cent vrai.

Répondre

Vous méritez les semblables de l'EIIS qui vous ont humiliés. Ce sont nous qui devons vous demander des comptes pour 8 ans de guerre forcée. Apparemment, [vous agissez comme si] nous vous devions quelque chose! Longue vie au général Soleimani!

Répondre

Ils disent de telles choses, afin de créer la discorde entre nous et de gaspiller tous les efforts acharnés de notre cher Général. Bien que ce soit grâce à cela que les Arabes ont toujours été ingrats et lâches; néanmoins, nous ne devons pas gaspiller les efforts de notre bien-aimé.

Répondre

Il doit y avoir des limites à votre saleté et effronterie! Les gens sont devenus conscients. O mercenaires, honte à vous!

Répondre