Sécurité

Constitution d'une équipe pour ramasser les preuves des crimes de l'EIIS en Irak

Par Khalid al-Taie

image

Des experts irakiens exhument une fosse commune de citoyens exécutés par "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" dans la province de l'Anbar. [Photo fournie par la police de l'Anbar]

Une équipe d'enquête indépendante, constituée en Irak, commencera bientôt à rassembler les preuves d'atrocités commises par les éléments de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) afin de garantir la justice.

L'équipe a été formée en vertu de la résolution 2379 du Conseil de sécurité de l'ONU, adoptée le 21 septembre, pour soutenir les efforts du gouvernement irakien pour tenir les éléments de l'EIIS responsables de leurs actions.

La résolution appelle à la création d'une équipe d'enquête indépendante qui rassemblera, conservera et stockera les preuves d'actes pouvant constituer des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et des génocides commis par l'EIIS en Irak.

"L'Irak cherche à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre en œuvre la résolution en coordination avec la communauté internationale", a déclaré à Diyaruna le porte-parole de la Commission irakienne des droits de l'homme Ali al-Bayati.

L'équipe d'enquête, qui est désormais constituée, comprend des juges irakiens, qui travailleront aux côtés d'experts irakiens et internationaux pour impliquer les éléments de l'EIIS ayant commis des crimes contre l'humanité, a-t-il dit.

La coopération conjointe "aidera à soutenir l'expertise irakienne dans les tâches d'enquête et de recouvrement des preuves de condamnations et l'élaboration d'un ensemble de sanctions et de peines applicables à ces crimes", a-t-il ajouté.

Les efforts soutiennent la sécurité mondiale

La résolution stipule que l'équipe d'enquête opère dans le plein respect de la souveraineté et de la juridiction de l'Irak sur les crimes commis sur son territoire, a souligné al Bayati.

"L'EIIS n'est pas seulement un groupe local, mais aussi un groupe international", a-t-il noté, avec des éléments étrangers et des réseaux secrets et des sources de financement en dehors de l'Irak.

"D'autres pays estiment qu'il est de leur intérêt de soutenir nos efforts pour empêcher les criminels de ce groupe brutal d'échapper à la punition, afin qu'ils ne puissent pas menacer leur sécurité nationale", a-t-il dit.

La communauté internationale est bien consciente du danger que les combattants étrangers de retour poseraient à leur pays d'origine, a-t-il ajouté.

"La récente résolution de l'ONU confirme le droit de l'Irak de poursuivre tous les éléments de l'EIIS impliqués dans des crimes de meurtre de masse, de viol et de persécution", a déclaré Hosam Eddin al-Abbar, membre du comité des services du conseil provincial de Ninive.

La communauté internationale soutiendra l'équipe avec une expertise et des conseils juridiques sur la condamnation et la poursuite de ces individus pour leurs exactions contre le peuple irakien, a-t-il dit à Diyaruna.

Les combattants de l'EIIS doivent rendre compte

"Le système judiciaire irakien tient aujourd'hui les éléments de l'EIIS responsables, qu'ils soient capturés par les forces de sécurité ou qui se sont rendus, avec intégrité et transparence", a déclaré Al-Abbar.

"Chaque élément condamné reçoit sa peine pour le crime qu'il a commis après que toutes les preuves ont été vérifiées et qu'il est reconnu coupable", a-t-il ajouté, soulignant qu'aucune des parties n'a le droit d'empiéter sur l'autorité judiciaire.

La résolution du Conseil de sécurité de l'ONU à l'appui des efforts déployés par l'Iraq pour poursuivre les terroristes est hautement significative, a déclaré le chef de l'Association de la culture légale, Tariq Harb.

Elle permet de fournir un soutien technique et logistique qui permettra au pouvoir judiciaire de poursuivre les affaires de terrorisme, a-t-il dit à Diyaruna.

"La résolution reflète le désir des pays du monde de soutenir l'Irak et de l'aider à éradiquer le fléau du terrorisme et à repousser sa menace", a indiqué Harb.

Aimez-vous cet article?
3
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)