L'application des réseaux sociaux TikTok retire les vidéos de propagande de l'EIIS

L'application des réseaux sociaux TikTok a supprimé les comptes qui publiaient des vidéos de propagande pour « L’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a rapporté l'AFP mardi 22 octobre.

TikTok, qui a appartient à la société chinoise ByteDance, a revendiqué environ 500 millions d'utilisateurs dans le monde l'année dernière, ce qui la rend l'une des applications sociales les plus populaires.

Elle permet aux utilisateurs de créer et de partager des vidéos de 15 secondes et elle est particulièrement populaire parmi les adolescents.

Un employé à TikTok a affirmé à l'AFP qu'environ 10 comptes ont été retirés pour la publication de vidéos.

« Seulement une de ces vidéos a eu des vues qui ont atteint deux chiffres avant d'être supprimée», a indiqué l'employé, qui a requis l'anonymat.

Les vidéos montraient des corps exhibés dans les rues et les combattants de l'EIIS avec des armes, selon Wall Street Journal, qui était le premier à avoir rapporté l'histoire lundi.

Le Journal a expliqué que les publications provenaient d'environs deux dizaines de comptes, qui avaient été identifiés par la compagnie du renseignements des médias sociaux Storyful.

« Le contenu favorisant les organisations terroristes n'a absolument pas de place sur TikTok», a publié la société dans un communiqué.

« Nous interdisons constamment ce genre de comptes et les articles associés une fois identifié, et nous continuerons à développer des contrôles encore plus strict pour détecter de manière proactive toute activité suspecte», a-t-elle signalé.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)