https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/08/20/newsbrief-01

×
×

Des extrémistes et combattants alliés se retirent d'une zone clé au nord-ouest de la Syrie

Des extrémistes et des combattants alliés se sont retirés d'une zone clé au nord-ouest de la Syrie mardi 20 août alors que les forces du Président Bachar al-Assad poursuivent une offensive contre la région d'Idlib contrôlée par les extrémistes, a rapporté l'AFP.

La ville de Khan Sheikhun sur le bord sud de la ville a été une cible clé pour le gouvernement vu qu'elle s'étend sur l'autoroute principale traversant la province d'Idlib et liant la capitale Damas à la deuxième ville Alep.

Ces dernières semaines, les forces du régime se sont avancées ver la région d'Idlib, rongeant les bords sud du bastion.

Les premières heures mardi, les combattants anti-Assad se sont retirés de Khan Sheikhun et la campagne au sud, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Le retrait signifie un important point d'observation turc dans la ville voisine de Morek ainsi qu'une série de villages avoisinants effectivement entourés par les forces du gouvernement, a précisé le directeur de l'Observatoire Rami Abdel Rahman.

Toutes les routes sortant de la zone sont contrôlées par les forces du gouvernement ou dans la rangée de leurs tirs d'armes, a-t-il souligné.

Un porte-parole de Tahrir al-Sham a nié que ses forces avaient été retirées de la campagne autour de Morek, ajoutant qu'elles se sont regroupées au sud de Khan Sheikhun après de lourds bombardements.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha