Sécurité

Un pilote syrien tué alors que la Turquie abat un avion de guerre

AFP

image

Dans cette photo d'archive prise le 19 février, un avion militaire syrien Aero L-39 Albatros de fabrication tchèque vole après avoir accompagné l'avion qui a pris le premier vol de Damas à l'aéroport d'Alep depuis que la guerre a forcé sa fermeture en 2012. [Louai Beshara / AFP ]

Un avion de chasse turc a abattu mardi 3 mars un avion de guerre du régime syrien dans la province nord-ouest d'Idlib et le pilote a été tué, a déclaré l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Il s'agissait de la troisième destruction d'avion en trois jours, dans un contexte d'escalade des combats entre les forces turques et le régime syrien soutenu par la Russie et l'Iran.

Pendant ce temps, un missile tiré par les forces du régime a tué neuf civils dans la ville d'Idlib.

Les forces du régime se battent depuis décembre pour reprendre la région d'Idlib, où la Turquie soutient certains groupes d'opposition.

image

Un convoi de véhicules militaires turcs est photographié près de la ville de Hazano, dans le nord d'Idlib, le 3 mars. [Aaref Watad / AFP]

L'offensive meurtrière a forcé près d'un million de personnes à fuir leurs maisons et leurs abris et a déclenché une intervention militaire turque directe la semaine dernière.

Un F-16 turc a abattu l'avion du régime au-dessus de la province d'Idlib, a déclaré l'Observatoire et une source du ministère turc de la Défense.

L'Observatoire a déclaré qu'il n'était pas clair si le pilote avait été tué quand l'avion a été abattu ou par la suite par des combattants de l'opposition, et que son corps avait été mutilé.

Une source militaire a confirmé aux médias d'État syriens qu'un des avions du régime avait été abattu.

Le ministère turc a déclaré que l'avion du régime était un L-39.

Des enfants parmi les morts

Mardi également, un missile sol-sol tiré par les forces du régime a frappé un quartier résidentiel d'Idlib, tuant neuf civils dont cinq enfants, a déclaré l'Observatoire.

Cela porte le nombre de morts parmi les civils depuis décembre à plus de 470, selon l'Observatoire.

Le régime syrien a également affirmé qu'il avait abattu un drone turc près de Saraqeb, deux jours après avoir déclaré qu'il avait abattu trois autres véhicules aériens sans pilote (UAV).

L'opération turque intervient après qu'une frappe aérienne du régime syrien a tué jeudi 34 soldats turcs dans la région.

L'Observatoire indique que les bombardements turcs ont tué 119 soldats du régime et 20 combattants alliés depuis.

Dimanche, le régime syrien a fermé son espace aérien au-dessus du nord-ouest de la Syrie et a menacé d'abattre tout avion "ennemi" qui le violerait.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)