https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/08/02/feature-02

×
×
Sécurité |

Démantèlement d'une cellule de recrutement sur internet de l'EIIS à Diyala

Khalid al-Taie

image

Un membre de la police communautaire irakienne dans la province de Maysan conduit une séance de sensibilisation des jeunes aux problèmes sociaux. Les institutions officielles ou non doivent travailler de concert pour éduquer les jeunes et déploient tout leur potentiel pour que ces jeunes ne deviennent pas des proies faciles pour les groupes terroristes, a expliqué un responsable. [Photo fournie par la police communautaire irakienne]

Les forces irakiennes de sécurité ont accentué leurs efforts de renseignements destinés à éradiquer les réseaux de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) engagés dans le recrutement des jeunes sur internet, a expliqué un responsable de la province de Diyala ce vendredi 2 août.

Cette campagne a été mise en place après que la Cour suprême d'Irak eut annoncé mardi « le démantèlement d'une cellule terroriste composée de deux hommes et d'une femme qui travaillaient à recruter des jeunes pour rejoindre les rangs de l'EIIS via les réseaux sociaux ».

Cette cellule a été démantelée dans le district d'al-Muqdadiya de la province de Diyala, a annoncé le conseil dans un communiqué, soulignant que le Tribunal d'enquête de Baquba avait respecté toutes les procédures légales à l'encontre des suspects et avait « légalement reçu leurs confessions en vertu des dispositions de la loi antiterroriste ».

Les services de sécurité et de renseignement de la province ont renforcé leurs activités de surveillance de l'internet,a indiqué à Diyaruna Sajid al-Anbaki, membre du conseil provincial de Diyala.

Ils surveillent les faux comptes sur internet et les fausses pages en ligne afin de découvrir les cellules de l'EIIS qui tentent de susciter un ressentiment religieux et d'endoctriner les jeunes avec leur idéologie extrémiste, a-t-il précisé.

« Les terroristes continuent d'exploiter les sites des réseaux sociaux pour attirer les jeunes dans leurs rangs », a-t-il poursuivi, ajoutant que cela requiert une vigilance accrue pour contrer les tentatives du groupe visant à injecter du sang neuf dans ses rangs.

Éradiquer les cellules de l'EIIS

Al-Anbaki a exprimé sa confiance dans la capacité des forces de sécurité à éradiquer tous les réseaux secrets de recrutement de l'EIIS, soulignant que le conseil provincial de Diyala et les autorités locales « soutiennent toutes les mesures prises à cet égard par la sécurité et les renseignements ».

Il est impératif que toutes les institutions, officielles ou non, travaillent de concert pour « éduquer les jeunes et déploient tout leur potentiel pour que ces jeunes ne deviennent pas des proies faciles pour les groupes terroristes », a-t-il ajouté.

Dans le même temps, les derniers résidus de l'EIIS s'effondrent en raison des intenses campagnes de sécurité menées contre eux, a-t-il indiqué.

« Malgré une faible activité terroriste, en particulier dans les régions reculées, la province jouit globalement d'une bonne sécurité », a poursuivi al-Anbaki.

Ces derniers jours, les forces irakiennes ont ratissé les régions de Hamrin, Khanaqin et al-Saadiya, a-t-il précisé, ajoutant qu'elles avaient neutralisé ou arrêté « huit terroristes appartenant à la Wilayat Diyala autoproclamée », et détruit quatre maisons de repos.

Les services de sécurité veulent lancer plusieurs opérations préemptives contre l'EIIS avant l'Aïd al-Adha.

Aimez-vous cet article?
1
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire