Sécurité

Les forces irakiennes incendient 25 maisons de repos de l'EIIS à Diyala

Khalid al-Taie

image

Des soldats irakiens conduisent une opération de sécurité lancée par le commandement des opérations de Diyala le 16 octobre pour traquer les éléments restants de « l'État islamique en Irak et en Syrie » dans la province. [Photo fournie par le commandement des opérations de Diyala]

Les forces irakiennes ont incendié 25 maisons de repos appartenant à « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) dans la province de Diyala dans le cadre d'une opération de sécurité de grande ampleur visant à traquer les derniers membres du groupe, a annoncé le commandement des opérations de Diyala mercredi 17 octobre.

Elles ont également abattu deux éléments de l'EIIS, dont l'un était le commandant militaire du groupe à Diyala, un homme appelé Abou Duha, ont fait savoir les médias locaux.

« Le commandement des opérations a lancé mardi une opération de sécurité à grande échelle à Jalawla, Khanaqin, Qarah Taba, Hamreen, Jabara et Suleiman Bek », a indiqué à Diyaruna le lieutenant général Mizher al-Azzawi, commandant des opérations de Diyala.

Ces régions se trouvent au nord et à l'est de la province de Diyala, a-t-il précisé.

image

Des commandants irakiens mettent au point des plans pour attaquer les éléments restants de « l'État islamique en Irak et en Syrie » près de la ville de Khanaqin, dans la province de Diyala. [Photo fournie par le commandement des opérations de Diyala]

L'opération est menée par les forces de l'armée et de la police locale, avec un soutien aérien fourni par l'armée de l'air irakienne et la coalition internationale, a-t-il ajouté.

Le bureau du chef d'état-major de l'armée et le commandement des opérations conjointes « fournissent une aide et une supervision directes », a ajouté al-Azzawi.

Cette opération a pour but « de chasser tous les éléments terroristes et les bases secrètes et de débarrasser ces régions des [éléments restants de l'EIIS] », a-t-il expliqué.

Sécurité améliorée

Lors de la première journée de l'opération, les forces irakiennes ont obtenu « des résultats incroyables », a-t-il rapporté, indiquant que 25 des maisons de repos détruites contenaient des armes, des explosifs C-4 puissants et des réserves de nourriture.

Les forces ont aussi trouvé et fait exploser 20 engins explosifs improvisés (EEI) en ratissant la région, notamment dans les zones proches du lac Hamreen, a déclaré al-Azzawi.

« La coalition internationale a également détruit plusieurs cibles terroristes à Hamreen », a-t-il ajouté.

« La mission n'est pas terminée, et il nous reste beaucoup de chemin à parcourir », a-t-il déclaré. « Nous continuons à traquer et à attaquer des sites terroristes et à en éliminer les poches. »

« La province de Diyala est aujourd'hui sécurisée grâce à nos opérations continues », a affirmé al-Azzawi, ajoutant que l'amélioration de la situation a récemment permis la levée du couvre-feu nocturne qui était en place dans la province depuis des années.

« Les gens se sentent bien, ils vivent leurs vies normalement et vaquent à leurs occupations », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
5
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)