Pentagone: Les États-Unis continuent d'envoyer des armes aux kurdes en Syrie

Les États-Unis continuent d'équiper les forces kurdes au nord-est de la Syrie en armes et en véhicules, malgré l'établissement d'une zone de sécurité avec la Turquie, le long de la frontière, a indiqué mercredi 18 septembre un responsable du Pentagone.

Selon le Pentagone, les États-Unis fournissent l'équipement aux unités des Forces démocratiques syriennes (FDS) pour combattre « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a rapporté l'AFP.

« Nous continuons à fournir des armes et des véhicules tout à fait adaptés aux Forces démocratiques syriennes (FDS) » pour les utiliser contre l'EIIS, a déclaré Chris Maier, directeur du groupe de travail sur la lutte contre les extrémistes au ministère américain de la Défense.

« Nous sommes tout à fait transparents au sujet de ces approvisionnements », a ajouté Maier.

« Nous informons la Turquie mensuellement de la nature de ces armes et de ces véhicules».

La coalition internationale contre l'EIIS s'appuie sur les FDS, une alliance de combattants arabes et kurdes, pour éliminer et prévenir la résurgence de l'EIIS.

La Turquie, avec qui les États-Unis ont établiune zone de sécurité le long de la frontière syrienne-turque , considère la portion kurdes des FDS, appelée les Unités de Protection du Peuple Kurde (YPG), un groupe terroriste.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)