Ses trésors ruinés par l'EIIS, le musée de Mossoul accueille l'art moderne

Le musée de Mossoul ne s'est pas ressaisi depuis que les combattants de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) ont ravagé ses anciens trésors il y a quelques années, mais une partie du musée a été rouverte mardi 29 janvier pour présenter l'art plus contemporain, a rapporté l'AFP.

Pour la première fois depuis que l'EIIS a envahi la ville en 2014, les visiteurs ont pu mardi se promener dans la salle de réception royale grandiose, qui fait partie du musée.

L'immeuble est considéré comme le complexe gouvernemental le plus ancien à Mossoul et a été rénové récemment pour accueillir l'exposition de 29 artistes sous le thème « Retour à Mossoul », a indiqué un membre de la station organisatrice Radio Al-Ghad.

L'exposition était « une preuve que la guerre n'a pas tué Mossoul et qu'au contraire, elle vit une renaissance totale », a confié Huda Hani, 25 ans, qui visite l'exposition.

Pendant son contrôle de Mossoul, l'EIIS a publié une vidéo de ses combattants attaquant le musée avec des marteaux et des perceuses, détruisant des œuvres d'arts d'une valeur inestimable.

Le groupe a aussi vendu illégalement des pièces précieuses pour financer ses activités.

En partenariat avec plusieurs organisations, les artistes et techniciens de Mossoul espèrent imprimer une version tridimensionnelle des pièces détruites.

ALIPH, un projet axé autour du patrimoine mené par la France et les EAU, a fait une donation de 480.000$ pour aider à financer la première phase de reconstruction du musée.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)