Sécurité

Al-Hawijah rétablit ses services après l'EIIS

Khalid al-Taie

image

Des responsables irakiens et onusiens coupent le ruban pour marquer la remise en service d'une ligne électrique dans la province de Kirkouk, le 4 septembre. [Photo fournie par le ministère irakien de l'Électricité]

La ville d'al-Hawijah, dans l'ouest de Kirkouk , qui a subi d'importants dégâts aux mains de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), s'est lancée dans une vaste campagne de réhabilitation, a fait savoir un responsable local mardi 22 octobre.

« Nous avons lancé la plus grande campagne de réhabilitation de ce type de services publics dans le centre d'al-Hawijah et dans ses villes affiliées », a déclaré à Diyaruna Ammar Ali al-Hamdani, membre du conseil de district d'al-Hawijah.

Cela faisait des années que la ville n'avait pas connu une campagne de cette ampleur, qui englobe différents secteurs de services dans une grande partie de la ville, a-t-il déclaré.

Cette campagne comprend la réparation de toutes les routes de la ville détruites pendant les combats contre l'EIIS, a précisé al-Hamdani.

« Les travailleurs municipaux ont commencé à paver les routes principales reliant les quartiers d'al-Hawijah, ainsi que les rues des sous-districts d'al-Abbasi, al-Zab et al-Riyadh », a-t-il poursuivi.

Les efforts de reconstruction des infrastructures municipales sont en cours, a-t-il ajouté.

L'ancien projet hydraulique à al-Hawijah a été réhabilité à une capacité de 600 mètres cubes par heure, tout comme la station de Tal Ali, d'une capacité de 240 mètres cubes par heure, a-t-il détaillé.

Des travaux sont en cours pour remettre en état les installations de distribution d'eau qui ont cessé d'être exploitées, a-t-il ajouté, et pour réparer les lignes de transport d'électricité.

« Les ingénieurs ont réussi au début du mois dernier à réactiver la ligne de 132 kilovolts et de 39 kilomètres d'al-Hawijah à Mollah Abdoullah, a-t-il indiqué.

Réouverture d'hôpitaux et d'écoles

Dans le même temps, le projet de reconstruction d'un hôpital de 200 lits, financé par le gouvernement local de Kirkouk, est achevé à environ 70 %, a rapporté al-Hamdani.

« Les efforts se poursuivent à un rythme rapide pour l'ouvrir rapidement et contribuer à alléger la pression sur l'hôpital d'al-Hawijah, qui fournit actuellement des services à la population après que les travaux de restauration ont été terminés », a-t-il déclaré.

Dans le secteur de l'éducation, la campagne a été axée sur l'achèvement de la remise en état des écoles restantes, a-t-il précisé, soulignant que la plupart des écoles et bâtiments scolaires de la ville ont été reconstruits et remis en état.

Cela a permis à des « milliers d'élèves » de retourner à l'école ce mois-ci, a-t-il fait savoir.

« La difficulté dans ce secteur tient au manque de personnel enseignant », a-t-il déclaré, ajoutant que l'administration avait discuté de ce problème avec des responsables de l'éducation, et qu'elle avait reçu pour instruction de répondre aux besoins de la ville en enseignants de diverses matières.

Quant à la situation sécuritaire à al-Hawijah, « elle est très stable, et nous n'avons enregistré aucun acte terroriste depuis plus de deux mois », a rapporté al-Hamdani.

« Les unités de la police fédérale chargées de la sécurité d'al-Hawijah sont réparties dans toute la ville et ses banlieues et mènent des missions quotidiennes pour retrouver les derniers éléments de l'EIIS et les traquer partout où ils peuvent se cacher », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)