https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/07/22/feature-03

×
×
Sécurité |

Les forces irakiennes tuent sept militants de l'EIIS et en arrêtent huit lors d'opérations de sécurité

Khalid al-Taie

image

Des soldats du commandement des opérations de Bagdad le 21 juillet au cours de la deuxième phase de la campagne « Volonté de victoire » destinée à débarrasser les zones au nord de la capitale des éléments restants de l'EIIS. [Photo fournie par le commandement des opérations de Bagdad]

Les forces irakiennes appuyées par des avions de chasse de la coalition internationale ont mené dimanche 21 juillet une série d'opérations de sécurité pour fouiller les zones du nord et du centre de l'Irak à la recherche d'éléments restants de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Ces opérations ont entraîné la mort ou l'arrestation de quinze éléments de l'EIIS, et de nombreuses cibles terroristes ont été détruites.

Les forces conjointes des tribus et du commandement des opérations de Ninive ont effectué des ratissages dans le désert de Ninive sur la base de renseignements indiquant la présence de cellules dormantes de l'EIIS, a déclaré lundi à Diyaruna l'analyste de sécurité Fadel Abou Ragheef.

Les unités de sécurité et tribales se sont enfoncées profondément dans le désert pour sécuriser plusieurs zones au sud-ouest de la ville de Mossoul, dont le lac Suneisla (Sansoul), al-Shamsiyat, Tal al-Shawk, Bir Ukla et Tal al-Ghazal, a-t-il rapporté à Diyaruna.

image

Les forces irakiennes progressent dans le désert de Ninive à la recherche de bases de l'EIIS. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Des avions de la coalition ont détruit 19 sites de l'EIIS, y compris des maisons de repos et des camps à l'ouest du lac Suneisla qui contenaient des armes, des explosifs, des ceintures explosives, des appareils de communication, de la nourriture et du matériel logistique.

Les forces irakiennes ont également tué sept éléments de l'EIIS dans cette zone, ciblé quatre sites de l'EIIS et désamorcé trois voitures piégées, a précise Abou Ragheef, ajoutant qu'elles avaient saisi des véhicules, des motos, des munitions, des armes légères et deux ceintures explosives.

Des éléments restants de l'EIIS avaient été secrètement actifs à l'ouest du lac Suneisla et constituaient une menace pour la sécurité du pays, a-t-il indiqué, notant que les dernières opérations de sécurité avaient contrecarré ces plans.

La campagne « Volonté de Victoire » se poursuit

Ces opérations ont coïncidé avec le lancement de la deuxième phase de la campagne « Volonté de victoire », qui vise à éliminer complètement les cellules de l'EIIS dans les zones désertiques de l'Irak jusqu'à la frontière avec la Syrie.

La première phase, lancée le 7 juillet, avait consisté à sécuriser de vastes zones désertiques dans les provinces d'Anbar, de Salaheddine et de Ninive, et avait permis d'obtenir « d'importants résultats en matière de sécurité », a déclaré Abou Ragheef.

La deuxième phase, qui a débuté samedi à l'aube, « couvre des zones du nord de Bagdad comme al-Taji et al-Tarmiya, qui sont reliées aux provinces de Diyala, de Salaheddine et de l'Anbar », a-t-il ajouté.

Des unités du commandement des opérations de Bagdad, des services de renseignement et des directions de la police routière et fluviale participent à cette phase aux côtés des commandements des opérations dans ces provinces, a-t-il indiqué.

Dimanche, « huit terroristes de l'EIIS ont été arrêtés et sept entrepôts de munitions et un site secret ont été détruits », a-t-il fait savoir, ajoutant que les forces de sécurité ont également fouillé un grand nombre de maisons et de terres agricoles.

Ces opérations de sécurité sont « efficaces et nécessaires », a affirmé Abou Ragheef, appelant à d'autres opérations afin de priver les éléments de l'EIIS de toute opportunité de regroupement.

Aimez-vous cet article?
8
NON
1 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha

Super!

Répondre