Mort de 13 civils dans un bombardement au nord-ouest de la Syrie

Un bombardement a tué 13 civils au nord-ouest de la Syrie dimanche 7 avril, la plus grande partie des tirs du régime dans la région d'Idlib, qui est sous le contrôle de Tahrir al-Sham, a rapporté l'AFP.

Les bombardements et tirs de roquettes de dimanche par les forces du régime ont tué neuf civils dans plusieurs zones d'Idlib, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Ils comprennent cinq personnes dans la ville de Nayrab, trois à Saraqeb, et une au village d'al-Khuwayn, a précisé l'Observatoire.

Les bombardements par les combattants islamistes sur la ville de Masyaf contrôlée par le régime, dans la province voisine de Hama ont tué quatre civils, a ajouté l'Observatoire.

Plus de 30 civils ont été tués dans le bombardement du régime sur Idlib depuis mercredi seulement, selon l'Observatoire.

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Muallem a affirmé cette semaine que son gouvernement devient de plus en plus impatient à récupérer Idlib, la dernière région échappant à son contrôle à part le nord-est contrôlé par les kurdes.

Le Bureau de l'ONU pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) a indiqué que 90 civils ont déjà trouvé la mort dans l'escalade de la violence dans la région d'Idlib en mars, dont environ la moitié sont des enfants.

L'escalade a poussé plus de 86 500 personnes à fuir leurs maisons en février et mars, a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)