http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/01/10/newsbrief-01

2018-01-10

La Turquie exhorte la Russie et l'Iran à cesser leur offensive contre Idlib en Syrie.

La Turquie a appelé mercredi 10 janvier la Russie et l'Iran à mettre un terme à une offensive aérienne syrienne dans la province d'Idlib, près de la frontière turque, a rapporté l'AFP.

Ankara a travaillé avec la Russie et l'Iran pour mettre fin au conflit syrien au cours des derniers mois, mais a augmenté les pressions sur Moscou et Téhéran alors que les bombardements sur Idlib s'intensifient.

"L'Iran et la Russie doivent assumer leur responsabilité. Si vous êtes garants -- et vous l'êtes-- vous devez arrêter le régime", a déclaré le ministre des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, à l'agence de presse officielle Anadolu.

"Ce n'est pas une simple offensive aérienne, le régime avance à Idlib. ils ont un autre objectif ", a-t-il indiqué.

Cavusoglu a souligné que dans le cadre des efforts visant à ramener la paix en Syrie, la Russie et l'Iran étaient les «garants» du régime et la Turquie était garante de l'opposition.

La province d'Idlib est presque entièrement contrôlée par des forces d'opposition dominées par Tahrir al-Sham, qui compte dans ses rangs de nombreux combattants de l'ancien Front al-Nosra (FAN).

La Turquie a déjà convoqué les ambassadeurs russe et iranien, dans la plus importante montée publique de tensions avec Moscou et Téhéran depuis des mois.

Il a transmis mardi son "inquiétude " à l'ambassadeur russe, qualifiant les frappes de "violation des frontières de la zone de désescalade d'Idlib" établies par la Turquie, l'Iran et la Russie, selon des sources proches du ministère des affaires étrangères.

Cavusoglu a déclaré que 95% des violations à Idlib ont été menées par le régime et ses alliés.

"Nous ne pouvons pas rester indifférents, nous avons déployé tant d'efforts et nous ne pouvons pas les gaspiller", a-t-il expliqué.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha