http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/06/13/newsbrief-04

×
×

Turquie: Le cessez-le-feu non sécurisé à Idlib en Syrie

Le ministre turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a affirmé jeudi 13 juin qu'un cessez-le-feu n'a pas été entièrement sécurisé dans la province d'Idlib au nord-ouest de la Syrie, malgré une annonce de Moscou, a rapporté l'AFP.

« Nous travaillons dur avec la Russie pour arrêter ces attaques. Ce n'est pas possible de dire qu'un cessez-le-feu total a été sécurisé», a déclaré Cavusoglu lors d'une conférence de presse avec son homologue français Jean-Yves Le Drian à Ankara.

Moscou a annoncé qu'un cessez-le-feu a été négocié avec la Turquie sur la zone de désescalade depuis minuit le 12 juin, après des semaines de tirs de roquettes et de frappes aériennes intensifiés par le régime syrien et les forces russes.

Cavusoglu a affirmé qu'il y avait des « efforts sérieux et sincères » avec Moscou pour arrêter la violence, mais un arrêt total n'a pas été réalisé.

Il a également confirmé un rapport initial que les forces du gouvernement syrien avaient lancé des attaques au mortier sur un poste d'observation turc à Idlib, blessant trois soldats.

« Si le régime poursuit ces attaques, nous ferons ce qui est nécessaires», a souligné Cavusoglu, appelant la Russie et l'Iran, qui soutiennent le gouvernement syrien, a « assumer leur responsabilité ».

Le gouvernement syrien et la Russie ont intensifié leur bombardement de la région depuis fin avril, tuant plus de 360 civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Cavusoglu a accusé le président syrien Bachar al-Assad de chercher une action militaire au lieu d'une solution pacifique.

« Nous voyons des attaques accrues par le régime, ciblant en particulier, les hôpitaux, écoles et civils récemment à Idlib», a-t-il affirmé. « C'est un vrai désastre».

Le Drian a précisé pour sa part que la priorité à Idlib doit être de « restaurer le calme et la sérénité pour éviter un nouveau désastre humanitaire ».

« Nous appelons le régime syrien et ses supporters à arrêter les attaques aveugles contre les civils à Idlib», a-t-il souligné.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha