Terrorisme |
2017-08-22

Un professeur d'Idlib torturé et assassiné par Tahrir al-Sham

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE


Le militant de la jeunesse Ahmed Abdeen, de la ville de Maarat al-Numan, a été arrêté par Tahrir al-Sham pour avoir manifesté contre l'alliance extrémiste. [Photo fournie par Moussab Assaf]
Le militant de la jeunesse Ahmed Abdeen, de la ville de Maarat al-Numan, a été arrêté par Tahrir al-Sham pour avoir manifesté contre l'alliance extrémiste. [Photo fournie par Moussab Assaf]

Une alliance de factions extrémistes dans le nord de la Syrie a exécuté un enseignant après l'avoir détenu pendant plusieurs jours pour avoir touché son salaire mensuel du ministère de l'Éducation, a expliqué un activiste d'Idlib à Diyaruna.

Un examen du corps de la victime a montré qu'il avait été torturé avant d'être tué, a-t-il ajouté.

Cette affaire intervient dans le contexte d'un durcissement de la part de Tahrir al-Sham – une alliance extrémiste dominée par l'ancien Front al-Nosra (FAN).


Oussama al-Khodr, officier dans l'Armée syrienne libre, exécuté par Tahrir al-Sham après un an de détention. [Photo fournie par Moussab Assaf]

Oussama al-Khodr, officier dans l'Armée syrienne libre, exécuté par Tahrir al-Sham après un an de détention. [Photo fournie par Moussab Assaf]

Les combattants de cette alliance ont arrêté des gens au hasard sur une période de plusieurs jours pour tenter de faire taire quiconque serait tenté de s'opposer à eux.

La brigade al-Iqab (punition) affiliée à Tahrir al-Sham avait enlevé Hikmat Abdel-Karim al-Hamoud à son domicile dans la ville de Magharat Mayzar, dans la région rurale d'Idlib, jeudi 17 août; a précisé Mussab Assaf, militant dans les médias à Idlib.

Deux membres de cette brigade ont été identifiés comme étant Abdeen et Marwan al-Harim, tous deux émirs de Tahrir al-Sham, a-t-il expliqué à Diyaruna.

Lors de cette opération contre le domicile d'al-Hamoud, ils ont éparpillé ses affaires et battu sa femme, sa sœur et ses fils.

« Ils l'ont ensuite emmené à la tristement célèbre prison al-Iqab et l'ont accusé de travailler avec le régime parce qu'il avait continué de toucher son salaire versé par le ministère de l'Éducation », a-t-il poursuivi.

Dimanche soir, une patrouille de Tahrir al-Sham est venue notifier à la famille d'al-Hamoud qu'ils devaient venir récupérer son corps à la prison, a-t-il expliqué.

Un examen fait par un médecin local a montré qu'il avait été torturé, car il portait des marques de coups sur tout le corps ainsi que des signes montrant qu'il avait subi des électrochocs.

De nombreux activistes arrêtés

Ce n'est pas un cas isolé, a poursuivi Assaf, car Tahrir al-Sham a exécuté mercredi un officier de l'Armée syrienne libre (ASL), Oussama al-Khodr, et a arrêté de nombreux militants à Idlib et dans ses alentours.

Parmi les détenus se trouvent Ali Khaled al-Merhi, militant dans les médias, Bassem al-Hamoud, opérateur de missile antichar dans l'ASL d'Idlib, Samir Aktaa, militant civil, Ahmed Abdeen militant de la jeunesse originaire de la ville de Maarat al-Numan, et Ahmed Baseem al-Hanini, militant dans les médias et membre de l'équipe sportive de Kfar Nebl, a-t-il précisé.

Samedi, Tahrir al-Sham a arrêté quatre jeunes qui avaient été déplacés de Madaya : Rabeeh Nassif, Mounir al-Nammous, Ahmed Ghosn et Yaaroub Mehrez.

L'alliance a également enlevé Majed Skaf à son domicile, Akram al-Barhi, originaire de la ville d'al-Hbeit, et deux jeunes hommes, Abdoullah Hajj Ali et Ihab Marwan Farhood, de la ville de Saraqeb.

Se trouve également parmi les personnes arrêtées Hassan Mohammed Merhi, un adolescent originaire de la ville d'Aïn Larouz, enlevé par l'alliance pour des motifs inconnus.

Assaf a rapporté qu'une courte vidéo avait circulé dans la région, montrant un homme du nom de Mahmoud al-Zein enjoignant son frère, officier dans l'ASL, à remettre de l'argent, des armes et des munitions à l'alliance pour obtenir sa libération.

Si cela n'est pas fait, il sera exécuté, a-t-il imploré dans la vidéo, alors qu'on voyait un élément de Tahrir al-Sham exécutant une autre personne avec un pistolet.

Aimez-vous cet article?

Di icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha