http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/08/08/newsbrief-04

×
×

ONU: Les nouveaux combats à Idlib suscitent 'la panique totale'

Les combats renouvelés au nord-ouest de la Syrie après un court cessez-le-feu ont provoqué la « panique totale », a affirmé un haut responsable de l'ONU jeudi 8 août.

Près de trois millions de personnes vivent dans la région d'Idlib, qui est le dernier principal bastion de l'opposition en Syrie et qui est contrôlé en grande partie par Tahrir al-Sham.

L'ONU a déclenché une alarme spécifique sur les risques d'une offensive massive du régime vu qu'Idlib avait servi pendant des années comme une zone de réception pour ceux qui fuyaient les avancés du régimes ailleurs dans le pays, a rapporté l'AFP.

« Ces personnes ne savent pas où aller», a affirmé le chef des affaires humanitaires de l'ONU pour la Syrie Panos Moumtzis, soulignant qu'il n'y a pas d'autre bastion de l'opposition où les gens peuvent fuir en cas d'une attaque globale du régime.

« La panique totale a régné à nouveau», a-t-il souligné, suite à une réunion à Genève qui a réuni des envoyés de la Russie, un allié du régime qui menait aussi des frappes aériennes à Idlib.

« C'est comme jouer avec le feu en ce moment et nous craignons que cela ne sorte du contrôle», a remarqué Moumtzis.

Selon l'ONU, environ 400 000 personnes ont été déplacées à Idlib ces derniers 100 jours.

Des plans d'urgence sont en place pour accueillir jusqu'à 900 000 déplacés, a souligné Moumtzis, mais il n'y a pas d'autres plans pour gérer une offensive qui affecterait toute la population d'Idlib.

« Quel est... le plan pour trois millions de personnes là-bas? » s'est-il interrogé. « C'est une question pour laquelle nous n'avons pas de réponse ».

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha