http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/05/17/newsbrief-03

Le meurtrier du musée de Belgique en France pour les enlèvements de 2013 en Syrie

Les autorités belges ont transféré Mehdi Nemmouche, l’extrémiste français qui a tué quatre personne dans un musée en 2014, à Paris pour interrogatoire sur son rôle présumé dans l'enlèvement de quatre journalistes en Syrie en 2013, a rapporté l'AFP vendredi 17 mai.

Nemmouche, 34 ans, a été condamné à la prison à perpétuité en mars pour le massacre à Bruxelles, où il a abattu deux touristes, un bénévole et un jeune employé.

L'attaque du musée a eu lieu après son retour des champs de bataille en Syrie, où Nemmouche est accusé d'agir comme geôlier de quatre journalistes français pris en otage par les extrémistes dans la ville d'Alep au nord du pays en 2013.

Lors de son procès à Bruxelles, deux des journalises ont témoigné qu'ils n'avaient aucun doute que Nemmouche était l'un de leurs ravisseurs.

Il a été ramené en France mercredi et il est détenu à la prison de Meaux-Chauconin à l'est de Paris, a indiqué une source légale.

Il avait été déjà prévu que Nemmouche et Nacer Bendrer, son complice dans l'attaque du musée, purgeraient leurs peines en France.

Les journalistes avaient été détenus par « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) à Alep pendant 13 mois jusqu'à leur libération en avril 2014, lorsqu'ils ont été trouvés les yeux bandées et les mains ligotées dans un lieu isolé sur la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha