http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/03/08/newsbrief-06

Un combattant en Syrie condamné pour les meurtres du musée belge

Un jury a reconnu jeudi 7 mars le français Mehdi Nemmouche coupable de « meurtres terroristes » de quatre personnes dans un musée à Bruxelles, dans la première affaire d'un combattant extrémistes en Syrie à avoir mené une attaque en Europe, a rapporté l'AFP.

Nemmouche, 33 ans, encourt maintenant la prison à perpétuité pour les meurtres dans la capitale belge le 24 mai 2014, suite à son retour des champs de bataille en Syrie.

Nemmouche était reconnu coupable du meurtre des quatre personnes de sang-froid.

Les 12 jurés ont également reconnu son concitoyen français Nacer Bendrer, 30 ans, qui a été accusé de fournir les armes, d'être le co-auteur de l’attaque.

Six jours après le massacre, Nemmouche a été arrêté dans la ville française de Marseille en possession d'un revolver et d'un fusil d'assaut du type Kalashnikov.

Au total, le procureur a délcaré qu'il a identifié 23 pièces de preuve désignant Nemmouche, qui ressemble aussi physiquement au tireur qui a été vu sur les caméras de surveillance du musée.

Les procureurs ont indiqué que l'attaque était la première menée en Europe par un extrémiste retournant des combats en Syrie.

En France, cependant, un tribunal de Paris a emprisonné jeudi un franco-algérien à 16 ans de prison pour des voyages qu'il a effectué en Syrie entre 2012 et 2014 pour combattre dans les rangs d'un groupe extrémiste.

Ahmed Laidouni aurait voyagé en Syrie et rejoint la filiale d'Al-Qaïda, le Front Al-Nosra entre 2012 et 2014.

Aimez-vous cet article?
0
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha