http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/01/07/newsbrief-03

Un extrémiste français devant la justice pour le procès de l'attentat d'un musée de Bruxelles

Un extrémiste a comparu devant un tribunal lundi 7 janvier avant son procès pour le meurtre de quatre personne dans un musée juif à Bruxelles en 2014 suite à son retour de la Syrie, a rapporté l'AFP.

Mehdi Nemmouche fait face à une peine de prison à perpétuité s'il est condamné pour les massacres dans la capitale belge le 24 mai 2014, qui ont tué deux touristes, un bénévole et un réceptionniste au musée.

La cour criminelle à Bruxelles à choisi lundi les 12 membres du jury avant le début du procès complet jeudi.

Plus de 100 témoins devront témoigner lors du procès, auquel assisteront les familles des victimes et les chefs de la communauté juive et pourrait se poursuivre jusqu'à la fin de février.

Nemmouche a été arrêté six jour après l'attentat dans la ville portuaire française de Marseille.

Avant l'attaque, il est cru avoir combattu en Syrie aux côtés d'une faction extrémiste, et il est également accusé d'agir en tant que geôlier de journalistes français enlevés.

Les enquêteurs disent qu'il était en Syrie de 2013 à 2014, où il a rencontré Najim Laachraoui, un membre du gang qui a ensuite mené les attaques suicides à Bruxelles qui ont tué 32 personnes en 2016.

Cette même cellule de Bruxelles est également présumée avoir coordonné et envoyé des extrémistes pour exécuter le massacre de Paris le 13 novembre 2015, dans lequel 130 personnes ont été tuées et des centaines ont été blessées.

Les deux attentats ont été revendiqués par « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Voulez-vous faire du français votre langue par défaut, sur ce site? Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha