http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/08/15/feature-02

×
×
Terrorisme |

Un avion de guerre du régime syrien abattu près d'Idlib

Par Waleed Abou al-Khair au Caire et l'AFP

image

Les restes d'un avion de guerre du régime syrien de fabrication russe reposent dans un champ situé près des villes d'Al Latamna et d'Al Tamanah, dans la région rurale sud d'Idlib. [Photo diffusée sur les médias sociaux]

Des extrémistes de la province d'Idlib ont abattu mercredi 14 août un avion de guerre du régime syrien alors que les forces terrestres du régime poursuivaient leur avancée sur la ville de Khan Sheikhun, a déclaré un activiste local.

L'avion de guerre Sukhoi Su-22 de l'armée de l'air syrienne, de fabrication russe, a été abattu près des villes d'Al Latamna et d'Al Tamanah, dans la campagne méridionale d'Idlib, a déclaré à Diyaruna Haissam al-Idlibi, activiste d'Idlib.

C'était le premier incident de ce type depuis la fin avril, a déclaré l'observatoire syrien des droits de l'homme.

"Le pilote a été détenu " et est entre les mains de Tahrir al-Sham, a déclaré mercredi le président de l'Observatoire, Rami Abdel Rahman.

image

Un avion du régime syrien Sukhoi So-22 abattu le 14 août explose alors qu'il heurte le sol dans la zone rurale d'Idlib. [Photo diffusée sur les médias sociaux]

Al-Idlibi a indiqué qu'il y avait eu des informations contradictoires sur la capture du pilote, qui aurait été retrouvé par un groupe extrémiste turkmène après son parachutage et sa remise à Tahrir al-Sham.

Tahrir al-Sham, l'alliance extrémiste qui contrôle la majeure partie de la région d'Idlib, a publié jeudi une vidéo prétendant montrer le pilote capturé, qui s'identifiait comme le lieutenant-colonel Mohammad Ahmad Sleiman de l'armée de l'air syrienne.

Le site de l'accident se trouve à l'est de la ville presque déserte de Khan Sheikhun, située sur une autoroute clé convoitée par le régime qui relie Damas à Alep.

Le régime avance sur Khan Sheikhun

Al-Idlibi a déclaré que l'avion de guerre avait été abattu au même moment que d'intenses batailles se poursuivent au sol ayant abouti à l'avancée des forces du régime en direction de Khan Sheikhun.

Jeudi, elles se trouvaient à seulement trois kilomètres de la ville, après avoir capturé cinq villages au nord-ouest dans la nuit, a indiqué l'Observatoire.

"L’objectif de cette avancée est d’englober Khan Sheikhun et d’atteindre l’autoroute", a déclaré Abdul Rahman.

Les combats dans le sud d'Idlib jeudi ont tué cinq combattants du régime et onze extrémistes ainsi que des combattants de groupes alliés, a signalé l'Observatoire.

Al-Idlibi a fait savoir que des frappes aériennes continuaient de marteler les villes de Maarat al-Numan, Maarat Hurma, Hesh, Moqa, Jbala et Ksanfara dans la région rurale sud d'Idlib.

Le nombre de victimes devrait être élevé, en raison de la férocité des combats en cours, en particulier autour de Tal Teri et de Sukayk, a-t-il affirmé.

Les affrontements de mercredi ont tué 16 soldats du régime, ainsi que 24 extrémistes et sept combattants des groupes alliés, a déclaré l'Observatoire, faisant état d'un bilan plus élevé.

Mercredi également, des frappes aériennes russes ont tué quatre civils près de la ville de Maarat Hurma, dans le sud de la province d'Idlib, a annoncé l'Observatoire.

Parmi eux, un ambulancier, un chauffeur d’ambulance et un sauveteur, a-t-il ajouté.

Quatre autres civils sont morts dans les raids du régime sur la ville de Maarat al-Numan.

Aimez-vous cet article?
1
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha