http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2017/06/02/feature-03

×
×
Sécurité |

La France rend hommage au chef de l'antiterrorisme irakien

Par Khalid al-Taie

Marc Barretti, ambassadeur de France, remet la Légion d'honneur au lieutenant général Taleb Shaghati al-Kanani, chef des Services antiterroristes irakiens, lors d'une cérémonie organisée le 1er juin à Bagdad. [Fichier]

Jeudi 1er juin, la France a décerné sa plus haute distinction au chef des Services antiterroristes irakiens (SAT) en Irak, le lieutenant général Taleb Shaghati al-Kanani, pour ses efforts dans la guerre contre « l'État islamique » (Daech).

L'Ordre national de la Légion d'honneur lui a été remis par l'ambassadeur de France Marc Barretti, au nom du président français, lors d'une cérémonie organisée au siège des SAT à Bagdad.

Dans un discours prononcé lors de cette cérémonie, al-Kanani s'est dit honoré de recevoir cette médaille pendant le mois sacré du ramadan.

« La relation que nous entretenons avec la France est historique, et le président français joue un rôle important dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il déclaré.

« Nous nous rappelons tous la visite du président en Irak après les événements de juin 2014 (lorsque Daech s'était emparé de Mossoul), et le rôle de la France lors de la conférence de Paris sur la lutte contre le terrorisme », a-t-il ajouté.

Al-Kanani a souligné que la France avait apporté un soutien militaire à l'Irak, « en envoyant de nombreux soldats et des formateurs militaires pour appuyer nos efforts de lutte contre les terroristes, en plus de fournir des appareils de soutien et de reconnaissance aérienne ».

« C'est une bataille au nom de la communauté internationale à laquelle la partie française contribue », a-t-il poursuivi.

« Un leader courageux »

L'ambassadeur de France a pour sa part décrit al-Kanani comme « un exemple de leader courageux pour son grand rôle dans la guerre contre Daech et sa contribution à l'approfondissement des relations franco-irakiennes ».

Le député irakien Majed al-Gharawi, membre de la commission parlementaire de défense et de sécurité, a souligné l'importance qu'il y a à maintenir « le moral des commandants et des soldats irakiens et à leur apporter un soutien dans le combat qu'ils mènent contre les groupes terroristes ».

Cette distinction française reconnaît « un [leader] militaire irakien qui se caractérise par ses compétences, sa bonne gestion des services antiterroristes et du Commandement des opérations conjointes dans toutes ses composantes », a-t-il ajouté.

« Lorsqu'un leader comme al-Kanani est distingué, c'est un honneur pour l'Irak et son gouvernement », a déclaré al-Gharawi. « Cela montre l'intérêt du monde et l'appréciation des grands sacrifices consentis par les Irakiens face au terrorisme. »

« Nous saluons cette décision française, qui intervient dans le cadre des victoires que nos forces engrangent pour la libération de la ville de Mossoul des griffes de Daech », a-t-il ajouté.

Cette distinction est « un hommage aux efforts de tous les membres des services [antiterroristes] et des forces irakiennes qui combattent bravement le terrorisme et sacrifient leurs vies pour la patrie », a déclaré pour sa part le porte-parole des services, Sabah al-Numan.

« Cette initiative souligne la mesure dans laquelle les gens croient en la cause de l'Irak et de son droit à défendre son territoire, la sécurité de ses citoyens et son rôle pour protéger le monde de la menace du terrorisme », a-t-il déclaré à Diyaruna.

Al-Numan a souligné la « coordination et la coopération positives avec la France » et avec les autres pays qui apportent « une aide militaire et un énorme soutien moral à l'Irak » dans le cadre de la coalition qui lutte contre Daech.

Al-Kanani a été nommé chef des SAT en 2007, et a été chargé de diriger le Commandement des opérations conjointes en 2014.

Aimez-vous cet article?
2

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha