http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/03/08/newsbrief-02?di_exp_001=true

×
×

Le chlore utilisé dans un attaque sur Duma en Syrie selon l'OIAC

Le régime syrien a rejeté jeudi 7 mars un rapport par l'Organisation mondiale pour l'interdiction des armes chimiques confirmant que le chlore a été utilisé dans une attaque contre la ville syrienne de Douma en avril 2018, a rapporté l'AFP.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques a précisé vendredi qu'il y avait des « motifs raisonnables » de croire que des produits chimiques toxiques contenant un agent réagissant au chlore a été utilisé dans l'attaque, qui a tué 43 personnes selon des témoins.

Elle a précisé que deux cylindres probablement contenant le produit chimique ont foncé sur un bloc de maisons à Douma, qui était détenue à l'époque par les combattants de l'opposition.

Le rapport était basé sur une visite à Douma par les inspecteurs de l'OIAC.

L'équipe a pris plus de 100 prélèvements de sept sites dans la ville, à laquelle le régime leur a interdit l'accès pour plusieurs semaines.

L'OIAC a indiqué qu'elle était parvenue à ses conclusions sur la base de « témoignages de témoins, les résultats des analyses environnementale et biomédicale, les analyses toxicologique et balistique des experts ».

Le rapport de vendredi a également nié les allégations du régime syrien que le gaz venait d'une usine et entrepôt des armes chimiques de l'opposition dans la zone.

L'OIAC a enquêté plusieurs attaques chimiques pendant la guerre de huit ans, et a précédemment confirmé l'utilisation du « chlore, le gaz moutarde sulfureux et le sarin comme armes chimiques » dans d'autres incidents.

L'organisation n'avait pas auparavant le mandat pour attribuer la responsabilité pour les attaques, mais ce mandant luia été accordée depuis lors lui permettant d'enquêter sur la responsabilité pour toutes les attaques chimiques en Syrie depuis 2014.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha