http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/12/06/newsbrief-01

2018-12-06

Les combattants des FDS envahissent un bastion de l'EIIS à l'est de la Syrie

Des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) ont envahi un bastion de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) sur la frontière irakienne, a rapporté l'AFP jeudi 6 décembre.

L'alliance arabo-kurde, appuyée par les frappes aériennes de la coalition internationale, se battent pour expulser l'EIIS d'une poche à l'est de la province de Deir Ezzor depuis septembre.

Mais les FDS avaient subi une série de pertes, y compris une résistante vicieuses des extrémistes et le mauvais temps qui avait entravé la visibilité.

Jeudi, un commandant des FDS a indiqué que l'alliance avait réussi à envahir la poche et à reprendre une partie de sa principale ville de l'EIIS.

« De violents affrontements se poursuivent à l'intérieur de la ville de Hajin, après que nos forces avaient avancé à l'intérieur et commencé à contrôler certains de ces quartiers», a affirmé Redur Khalil à l'AFP.

Les FDS avaient ouvert des passages humanitaires de la poche disputée, permettant ainsi à plus de 1000 civils -- dont la plupart des femmes et des enfants -- à fuir Hajin ces derniers jours.

Khalil a accusé l'EIIS d'utiliser les civils comme boucliers humains, et a affirmé que les passages demeureront ouverts.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a précisé que les FDS avaient lancé une attaque mardi et que des dizaines de familles avaient réussi à s'enfuir.

L'attaque a été appuyée par les bombardements et les frappes aériennes les plus intenses depuis le début de l'offensive sur la poche de Hajin le 10 septembre, a souligné Rami Abdel Rahman.

Depuis mardi, 34 extrémistes dont trois kamikazes, et 17 combattants des FDS ont été tués dans les affrontements, a signalé l'Observatoire.

« La libération de Hajin ne signifiera pas la fin de l'EIIS», a confié Khalil, mettant en garde qu'elle pourrait retenir des cellules dormantes. « Les opérations pour les expulser dureront longtemps».

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha