2018-06-11

Les frappes aériennes en Syrie tuent 15 civils après une attaque extrémiste

Les forces du régime ont tué au moins 15 civils dimanche 10 juin dans des frappes aériennes menées dans le nord-ouest de la Syrie, apparemment en représailles à une attaque extrémiste contre deux villages assiégés par le gouvernement, a rapporté l'AFP.

Les raids aériens ont frappé une série de villes et de villages dans la province d'Idlib, au nord-ouest, qui est presque entièrement contrôlée par divers extrémistes et combattants de l'opposition radicale.

Dans la ville de Taftanaz, les frappes ont tué 10 civils, dont quatre enfants, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Le chef de l'Observatoire, Rami Abdel Rahman, a déclaré que des frappes avaient également eu lieu près d'un hôpital pour enfants, le mettant hors service.

Cinq autres civils ont été tués dans des raids qui ont frappé d'autres villes.

Les frappes aériennes ont eu lieu un jour après que des extrémistes de Tahrir al-Sham aient lancé une attaque sur Fuaa et Kafraya, deux villages tenus par le régime mais coupés par des forces extrémistes.

Six combattants pro-régime syriens et au moins trois de Tahrir al-Sham ont été tués dans les combats qui se sont poursuivis dimanche.

Par ailleurs, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé dimanche à une enquête sur les frappes aériennes qui auraient été menées par des avions russes en Syrie, tuant des dizaines d'enfants.

L'attaque aérienne dans la nuit du 7 au 8 juin a visé le village de Zardana à Idlib et a fait 44 morts dont six enfants.

Dans un communiqué, Guterres a exprimé sa "profonde inquiétude" au sujet des frappes et a appelé à "une enquête complète sur les attentats, en particulier les allégations selon lesquelles il y aurait eu une seconde attaque ciblant les premiers intervenants, pour établir la responsabilité".

Il a rappelé qu'Idlib faisait partie de l'accord de désescalade pour la Syrie conclu entre la Turquie, la Russie et l'Iran et a exhorté ces garants à respecter leur engagement.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha