2018-05-08

L'Irak dit qu'un candidat aux élections a été tué dans un conflit familial, réfutant la demande de l'EIIS

Un candidat au parlement a été abattu lundi 7 mai dans le nord de l'Irak. Des responsables ont déclaré qu'il avait été tué par son fils dans un conflit familial après que "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" ('EIIS) eut revendiqué sa responsabilité de l'assassinat, a rapporté l'AFP.

Farouq Zarzour al-Juboury, 45 ans, a été abattu chez lui au sud de Mossoul à l'aube, a indiqué un responsable local.

L'EIIS a rapidement affirmé qu'il avait assassiné al-Juboury.

Mais après avoir enquêté sur l'attaque, les responsables irakiens ont rejeté la revendication et déclaré que le fils du candidat, âgé de 18 ans, avait avoué l'avoir tué dans une querelle.

"L'assassinat du candidat Farouq Zarzour al-Juboury ... n'a aucun lien avec les crimes terroristes", a déclaré Abdel Sattar Bayraktar, porte-parole de la justice, dans un communiqué.

"C'était le résultat d'un conflit familial et le fils de la victime a reconnu avoir tué son père".

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha