2018-04-11

L'OMS demande l'accès aux victimes d'une attaque chimique présumée en Syrie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé mercredi 11 avril un accès "immédiat" aux victimes d'une attaque chimique présumée en Syrie, où les victimes ont souffert de symptômes liés à l'exposition à des substances toxiques, a rapporté l'AFP.

"Nous devrions tous être indignés par ces horribles reportages et images de Douma", où l'attaque de samedi a eu lieu, a déclaré Peter Salama, chef de la réponse d'urgence de l'agence des Nations Unies.

«L'OMS exige un accès immédiat et sans entrave à la zone pour fournir des soins aux personnes touchées, évaluer les impacts sur la santé et apporter une réponse complète en matière de santé publique», a-t-il ajouté.

Citant des informations précédemment publiées par des organisations sanitaires locales, l'OMS a déclaré "environ 500 patients se sont présentés dans des établissements de santé présentant des signes et des symptômes correspondant à une exposition à des produits chimiques toxiques".

"Il y avait des signes d'irritation grave des membranes muqueuses, d'insuffisance respiratoire et de perturbation du système nerveux central des personnes exposées", ajoute le communiqué.

L'OMS a fourni des médicaments capables de traiter certains types d'agents chimiques dans les dispensaires par une série de convois humanitaires déployés à travers le pays au cours des dernières années.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha