2018-03-07

Le chef de l'ONU demande le libre accès à de nouveaux convois d'aide en Syrie

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé mardi 6 mars à ce que les convois d'aide ait accès immédiat en Syrie, un jour après que les frappes aériennes ont causé la suspension des livraisons de nourriture et de médicaments à la Ghouta orientale , a rapporté l'AFP.

Guterres a exhorté toutes les parties à permettre aux camions d'aide de rentrer jeudi dans la ville principale de Douma, dans la Ghouta orientale, pour achever la livraison de fournitures humanitaires "comme convenu auparavant avec les autorités syriennes".

Alors que les frappes aériennes et les tirs d'artillerie se poursuivent, les travailleurs humanitaires ont décidé lundi de se retirer de la Ghouta orientale après avoir déchargé 32 des 46 camions du convoi.

Près de la moitié de la nourriture transportée par le convoi n'a pas pu être livrée et une partie du matériel médical et de santé a été déchargée des camions par les autorités syriennes, a indiqué l'ONU.

Guterres "appelle toutes les parties à permettre immédiatement un accès sûr et sans entrave à d'autres convois pour acheminer des fournitures essentielles à des centaines de milliers de personnes qui en ont désespérément besoin", indique le communiqué.

Son appel a précédé une réunion du Conseil de sécurité convoquée par la Grande-Bretagne et la France pour discuter de l'échec d'un cessez-le-feu en Syrie, 10 jours après que le plus haut organe de l'ONU ait exigé la trêve.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha