http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/01/22/newsbrief-04

×
×

L'Irak condamne une allemande à la peine capitale pour appartenance à l'EIIS

Un tribunal irakien a déclaré dimanche 21 janvier qu'il avait condamné à mort une femme allemande d'origine marocaine après l'avoir trouvée coupable d'appartenance à "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), a rapporté l'AFP.

Elle est l'une de centaines de combattants étrangers détenus par les autorités irakiennes après la défaite de l'EIIS.

L'Allemande a été condamnée pour avoir "fourni un soutien logistique et aidé le groupe terroriste à commettre des crimes", a déclaré le porte-parole du tribunal, Abdoul Sattar Bayraqdar.

"L'accusée a admis lors des interrogatoires qu'elle a quitté l'Allemagne pour la Syrie puis l'Irak pour rejoindre l'EIIS avec ses deux filles, qui ont épousé des membres de l'organisation terroriste", a-t-il dit.

La femme, qui n'a pas été identifiée, a 30 jours pour faire appel, après quoi elle pourrait être exécutée, a déclaré l'expert juridique Ezzedine al-Mohammadi.

On pense qu'elle est la première femme européenne à être condamnée à mort en Irak en relation avec l'EIIS.

Une source judiciaire a déclaré à l'AFP qu'une des deux filles de la femme avait été tuée alors qu'elle se trouvait avec les extrémistes.

Les médias allemands ont rapporté qu'une Allemande nommée Lamia K. et sa fille ont quitté Mannheim en août 2014 et ont été arrêtés par les forces irakiennes lors des dernières étapes de la bataille pour expulser l'EIIS de Mossoul en juillet dernier.

Au moins deux autres Allemandes sont également en prison en Irak.

Une adolescente allemande soupçonnée d'avoir rejoint l'EIIS a également été arrêtée à Mossoul, selon le ministère de la justice allemand.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha