http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/09/25/feature-03

Sécurité |

2018-09-25

Les forces irakiennes chassent les derniers éléments de l'EIIS des monts de Tal Afar

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Des soldats irakiens traquent des éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » dans les régions montagneuses de Tal Afar. [Photo fournie par Bawabat Tal Afar]
Des soldats irakiens traquent des éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » dans les régions montagneuses de Tal Afar. [Photo fournie par Bawabat Tal Afar]

Les forces irakiennes ont débarrassé les régions montagneuses autour du district de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul, des éléments restants de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a fait savoir un responsable local irakien mardi 25 septembre.

Des forces conjointes de la police et de la 15e division d'infanterie de l'armée ont lancé en début de semaine une opération de sécurité visant à éliminer les activistes des zones montagneuses du sud-ouest de Tal Afar, a fait savoir à Diyaruna le vice-président du conseil du district de Tal Afar, Abbas Wahab Qabalan.

Les forces de sécurité « ont ratissé plusieurs zones, notamment Cheikh Ibrahim, les monts du village d'al-Khan, et les villages isolés vers al-Mahalibiya », a-t-il déclaré, précisant que ces zones avaient été débarrassées de l'EIIS.

L'opération a mené à la mort de trois éléments de l'EIIS qui se cachaient dans les montagnes, et a permis d'en arrêter neuf autres, a-t-il fait savoir.

Les forces irakiennes ont également saisi et fait exploser plusieurs ceintures d'explosifs et armes équipées de silencieux, et elles ont découvert des tunnels et des tranchées, a rapporté Qabalan.

« Les éléments restants de l'EIIS ont subi un énorme revers lors de cette opération de qualité », a-t-il annoncé, ajoutant que celle-ci avait été lancée sur la base des renseignements et des informations fournis par la population locale.

« Les citoyens avertissent rapidement les forces de sécurité dès qu'ils obtiennent des informations sur l'emplacement et les mouvements des terroristes », a-t-il indiqué. « De nombreuses victoires n'auraient pas été possibles sans leur coopération. »

Important déploiement

Tal Afar « connaît la stabilité dans ses quartiers résidentiels et ses abords », a fait savoir Qabalan, notant que les forces de sécurité sont « déployées en grands nombres, fortifiant la ville de tous les côtés ».

« Les forces de sécurité mènent ponctuellement des opérations de recherche, de surveillance et de traque contre l'EIIS dans les zones qui entourent Tal Afar, notamment au sud et à l'est », a-t-il ajouté.

« Les efforts de sécurité sont souvent concentrés dans ces zones, car le terrain y est vaste et comporte des montagnes, des vallées et des grottes », a-t-il expliqué.

De plus, elles surplombent de grandes régions désertiques, et surtout le désert d'al-Hadr, qui s'étend jusqu'au nord du désert de l'Anbar et jusqu'à la frontière irako-syrienne.

Les unités de sécurité présentes à Tal Afar « endossent d'énormes responsabilités pour traquer et détruire les cellules et les concentrations terroristes », a déclaré Qabalan, appelant à l'augmentation de leurs effectifs « au vu de la vaste étendue du district et du fait qu'il s'ouvre sur de nombreux déserts et hauts-plateaux ».

Aimez-vous cet article?

4 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha