http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/03/06/feature-02?di_exp_001=true

×
×
Transports |

Début de la reconstruction de l'aéroport international de Mossoul

Par Khalid al-Taie

Des policiers irakiens se trouvant en novembre 2016 sur la périphérie de l'aéroport de Mossoul avant d'être repris de «l'Etat islamique en Iraq et en Syrie». [Photo fournie par le commandement de la police fédérale irakienne]

La reconstruction de l'aéroport international de Mossoul, presque entièrement détruit par "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), a commencé, a annoncé l'administration locale de la province de Ninive mardi (6 mars).

L'autorité locale a lancé la première phase de reconstruction de l'aéroport civil, situé à cinq kilomètres au sud de la ville de Mossoul, plusieurs entreprises ayant soumissionné pour remporter le projet de reconstruction de l'aéroport, a indiqué le directeur médiatique de la province à Diyaruna.

Les militants de l'EIIS ont complètement démoli l'aéroport après avoir détruit tous ses bâtiments et infrastructures, avec un taux de dommages de 100%, selon Kuran.

Immédiatement après avoir pris Mossoul en juin 2014, le groupe a fait exploser la piste de l'aéroport et plus tard ses tours de contrôle et ses halls d'accueil, de départ, d'administration et de sécurité.

Avant le début des combats pour libérer Mossoul en octobre 2016, les éléments de l'EIIS ont bourré l'aéroport avec des engins explosifs improvisés (IED) et creusé des tranchées pour l'empêcher d'être utilisé pour l'atterrissage par les forces libératrices .

Projet vital

L'aéroport, construit en 1920, a été réhabilité pour le trafic aérien en 2008 et un plan majeur a été conçu pour le développer, mais a été mis en attente après l'invasion de Mossoul par l'EIIS.

La reconstruction de l'aéroport est «l'un des projets les plus vitaux de la phase à venir», a déclaré Kuran, notant que la reprise des vols est essentielle pour relancer la province après la guerre.

L'administration locale donne une grande importance au secteur des transports pour son rôle majeur dans la promotion du tourisme, des voyages et des investissements, la relance des marchés commerciaux et le développement des villes, a-t-il indiqué.

"Nous avons rouvert toutes les routes terrestres reliant Mossoul aux autres villes, dont la plus récente a été la route Mossoul-Dohouk, qui a été inaugurée lundi 5 mars", a-t-il dit.

La route de 75 kilomètres a été fermée aux passagers et aux camions de marchandises lorsque l'EIIS contrôlait Mossoul.

La route n'a pas été gravement endommagée et elle est maintenant entièrement sécurisée grâce à la coordination entre l'armée, la police et les forces kurdes de Peshmerga, a-t-il précisé.

Aimez-vous cet article?
5

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha