Sécurité |
2018-01-18

Les forces irakiennes reçoivent des postes pour sécuriser la frontière avec la Syrie


Un combattant irakien brandit le drapeau national alors qu'il avance devant des camionnettes transportant des membres des forces irakiennes, alors qu'ils avancent dans la province de l'Anbar, à 20 kilomètres à l'est de la ville de Rawa dans le désert occidental limitrophe de la Syrie, le 25 novembre 2017 [Ahmad al-Rubaye / AFP]
Un combattant irakien brandit le drapeau national alors qu'il avance devant des camionnettes transportant des membres des forces irakiennes, alors qu'ils avancent dans la province de l'Anbar, à 20 kilomètres à l'est de la ville de Rawa dans le désert occidental limitrophe de la Syrie, le 25 novembre 2017 [Ahmad al-Rubaye / AFP]

La coalition internationale fournit aux forces irakiennes des postes frontaliers prêts à installer le long de la frontière avec la Syrie, a annoncé le commandement irakien des gardes frontière (jeudi 18 janvier).

"Les forces de la coalition internationale ont lancé un programme visant à équiper nos forces de ... postes frontaliers intégrés", a déclaré le commandant en chef des gardes-frontières, le général de division Hamid Abdullah Ibrahim, à Diyaruna.

"Certains d'entre eux ont atteint la base militaire d'Ein al-Assad dans la province occidentale de l'Anbar", a-t-il dit, notant que les postes sont équipés de dispositifs de communication, d'équipements militaires avancés et de diverses fortifications.

Chaque poste est équipé de deux véhicules militaires, at-il ajouté.

Les forces de patrouille ont commencé à recevoir une formation sur l'utilisation de la technologie et de l'équipement nécessaires au fonctionnement des postes, a indiqué Ibrahim.

"Les postes seront installés le long de la bande frontalière avec la Syrie, car les longues frontières constituent un défi majeur pour nos forces", a-t-il déclaré.

Les postes frontaliers qui servaient auparavant à garder la frontière ont tous été endommagés lorsque les éléments de l'EIIS ont envahi de vastes zones de l'Irak en 2014.

"Il y a plus de 213 postes détruits et postes subsidiaires", a précisé Ibrahim, ajoutant que les forces de patrouille frontalières utilisent actuellement des tentes et des caravanes.

Le gouvernement a annoncé le 5 décembre un plan «global» pour sécuriser la frontière irako-syrienne contre l'infiltration de militants.

La coalition internationale soutient les efforts du gouvernement irakien à cet égard en dotant le système de défense frontalier des dernières technologies de suivi et de surveillance, ainsi que des armes et du matériel militaire.

Il forme également les forces de patrouille frontalière pour améliorer leurs capacités de combat et de contrôle frontalier.

Le soutien de la coalition a aidé à «construire des forces qui possèdent aujourd'hui une grande expertise et des compétences dans l'accomplissement des tâches relatives au localisation de l'ennemi, ciblage de ses bases et lutte contre toutes les tentatives visant à menacer la sécurité des frontalières», a déclaré Ibrahim.

Aimez-vous cet article?

4 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha