http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/05/15/newsbrief-02?di_exp_001=true

×
×

Les États-Unis demandent à son personnel diplomatique non-essentiel de quitter Bagdad et Erbil

Le département d’État américain a ordonné mercredi 15 mai à tout son personnel non-essentiel de quitter son ambassade à Bagdad et son consulat à Erbil, alors que les tensions montent entre les États-Unis et le voisin irakien, l'Iran, a rapporté l'AFP.

Les États-Unis ont fermé l'année dernière leur consulat dans la ville irakienne de Bassorah dans le sud frappée par des manifestation, invoquant des « tirs indirects » par les forces appuyées par l'Iran et menaçant son rival de représailles pour tout dégât.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a fait la semaine dernière une visite surprise à Bagdaddans une démarche pour renforcer les liens avec l'Irak alors qu'ils exercent une « pression maximale » contre Téhéran.

Il a précisé qu'il avait fait le voyage car les forces iraniennes ont « intensifié leur activité » et a affirmé que la menace d'attaques était « très spécifique ».

Pompeo a rencontré le président irakien Barham Saleh et le Premier ministre Adel Abdul Mahdi, et il leur a affirmé qu'il était « important que l'Irak s'assure qu'il était capable de protéger convenablement les intérêts américains dans leur pays ».

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
1
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha