2018-03-06

La police de l'Anbar lance une opération de recherche dans les zones rurales

Les forces de police irakiennes à l'Anbar ont lancé des opérations de recherche dans les villages et les zones rurales de la province pour s'assurer qu'il ne reste plus aucun élément de «l'Etat islamique en Iraq et de la Syrie» (EIIS).

"Les forces de sécurité ont lancé une opération pour nettoyer les villages, zones rurales, fermes privées et vergers denses à la recherche de cachettes terroristes, d'armes ou d'explosifs", a déclaré à Diyaruna le chef de la police de l'Anbar, le général de division Hadi Kassar Erzaij mardi 6 mars.

La campagne vise à empêcher le retour ou le regroupement de l'EIIS, a-t-il ajouté.

"Des armes et des engins explosifs improvisés (EEI) ont été retrouvés et six individus recherchés ont été arrêtés le premier jour de l'opération", a-t-il dit.

Par ailleurs, le ministère irakien des Migrations et des Déplacements a annoncé mardi que 581 personnes déplacées sont rentrées chez elles à Al-Qaim, dans l'ouest de l'Anbar.

"Environ 90 familles, soit 503 personnes, sont rentrées d'al-Khalediya, al-Habbaniya et Kilo 18 à al-Qaim", a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Quatorze familles déplacées, soit environ 78 personnes, sont également rentrées du camp d'al-Dora à Bagdad dans leurs quartiers d'origine à al-Qaïm", a-t-il ajouté, notant que les familles ont été transportées gratuitement par les bus et les camions fournis par le ministère.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha