Sécurité |

2018-10-04

Les forces irakiennes arrêtent une cellule qui falsifiait des documents pour l'EIIS

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Les forces de sécurité de Ninive avaient arrêté en janvier 2017 une cellule impliquée dans la falsification de documents officiels pour le compte de « l'État islamique en Irak et en Syrie ». [Photo fournie par les services de la sécurité nationale]
Les forces de sécurité de Ninive avaient arrêté en janvier 2017 une cellule impliquée dans la falsification de documents officiels pour le compte de « l'État islamique en Irak et en Syrie ». [Photo fournie par les services de la sécurité nationale]

L'Agence fédérale de renseignements et d'enquête irakienne a arrêté mardi 2 octobre les membres d'une cellule qui était chargée de falsifier des documents officiels pour le compte des derniers membres de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) dans la province de Ninive, a fait savoir le ministère de l'Intérieur.

Une force spéciale composée de membres des renseignements et de la Direction du contre-terrorisme à Ninive a arrêté les trois membres de cette cellule lors d'une opération contre leur repère à Mossoul, après avoir reçu des informations des habitants.

Cette force a trouvé 750 modèles vierges de cartes d'identité officielles, de documents de résidence et de certificats de nationalité, a ajouté le ministère.

Elle a également découvert 67 modèles de divers sceaux et moules au phosphore, ainsi que du matériel et des outils utilisés dans la falsification de documents, a-t-il ajouté.

Les membres de cette cellule ont reconnu avoir falsifié des documents pour le compte d'éléments de l'EIIS afin de dissimuler leur véritable identité et leur éviter d'être arrêtés par les forces de sécurité, a-t-il poursuivi.

« Indicateur positif de vigilance »

Binyan al-Jarba, membre de la commission de sécurité du conseil provincial de Ninive, a salué les efforts déployés par les forces de sécurité et les services de renseignement dans le démantèlement de cette cellule.

« C'est un superbe travail et un indicateur positif de la vigilance déployée par nos forces pour traquer les éléments terroristes et ceux qui les aident à échapper aux forces de sécurité et à la peine qu'ils encourent », a-t-il déclaré mercredi à Diyaruna.

« Les terroristes font tout ce qui est en leur pouvoir pour échapper aux forces de sécurité et aux services de renseignement », a-t-il poursuivi, soulignant que voyager sous une fausse identité est l'une des tactiques employées par les derniers éléments de l'EIIS pour éviter d'être repérés et pouvoir se déplacer librement.

Bien que cette récente arrestation montre que l'activité terroriste « reste encore présente », a-t-il ajouté, « elle nous incite une fois encore à demander un renforcement du travail de renseignement pour déjouer toute activité terroriste ou toute tentative d'infiltration de nos villes pour y menacer la sécurité de nos concitoyens ».

« Aujourd'hui, la situation sécuritaire dans Mossoul et dans des régions entières de Ninive est bonne », a souligné al-Jarba, précisant que c'est le résultat des « efforts extraordinaires » des forces de sécurité pour consolider la stabilité et révéler les plans des terroristes.

Il a cependant renouvelé son appel à apporter un soutien aux forces de sécurité à Ninive, tant en hommes qu'en matériel.

« D'énormes responsabilités incombent à ces forces et elles s'acquittent de leurs missions selon ce que l'on attend d'elles », a-t-il conclu, « mais elles doivent recevoir des renforts et être équipées d'armes sophistiquées afin d'être en mesure d'assurer au mieux la sécurité de la province ».

Aimez-vous cet article?

9 Di icons no

1 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha
Comment bubble | 2018-10-07

Que Dieu bénisse les efforts de toutes les branches de nos forces de sécurité ! De victoire en victoire, si Dieu le veut !

Répondre