3 villages débarrassés des explosifs à l'ouest de l'Anbar

La police irakienne dans la province de l'Anbar a affirmé jeudi 17 octobre que trois villages à l'est d'Al-Qaïm sur l'Euphrate ont été débarrassés des explosifs et mines terrestres plantés par « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Les forces de sécurité conjointes, représentées par la police de l'Anbar, les forces de la protection civile et l'unité d'ingénierie spéciale de l'armée irakienne, ont débarrassé trois villages couvrant une zone de terrain de plus de 30 kilomètres carrés, a affirmé le chef de police de l'Anbar le major-général Hadi Kassar Erzaij à Diyaruna.

« Environ quatre tonnes d'explosifs, mines terrestres, roquettes, explosifs TNT et C4, le nitrate d’ammonium et mortiers ont été retirés», a-t-il expliqué.

Les villages sont maintenant sécurisés pour le retour de leurs résidents, a-t-il ajouté, notant que les équipes d'entretien rétabliront bientôt les services d'eau, électricité et communication.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)