https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/10/01/newsbrief-02?di_exp_001=true&locale_switch_001=true

×
×

Les États-Unis disent que 128 000 syriens sont victimes de détention arbitraire

Les États-Unis ont annoncé lundi 30 septembre qu'environ 128 000 personnes sont victimes de détention arbitraire par le régime syrien et ont appelé à leur libération, a rapporté l'AFP.

« Cette pratique est inacceptable», a martelé l'ambassadrice Kelly Craft au Conseil de sécurité de l'ONU lors de sa réunion mensuel sur le conflit en Syrie.

« Le régime d'Al Assad doit libérer les détenus et permettre aux contrôleurs internationaux l'accès aux centres de détention», a-t-elle souligné.

Le Président syrien Bachar al-Assad a annoncé plusieurs amnisties de prisonniers depuis l'éruption du conflit en 2011, notamment en 2014, 2018 et mi-septembre.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha