https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/08/28/newsbrief-01?di_exp_001=true

×
×

Des centaines de déplacés irakiens transférés d'un camp

Des centaines de déplacés irakiens, dont la plupart des femmes et des enfants, ont été transférés d'un camp dans le nord vers leurs régions d'origine mercredi 28 août en dépit de soucis humanitaires sur ce qui les attend à leur retour, a rapporté l'AFP.

Les civils sont originaires d'al-Hawijah mais avaient fui les combats contre « L’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) il y a quelques années à Hammam al-Alil, environ 150 kilomètres au nord.

Mercredi matin, les responsables et les forces de sécurité irakiens ont commencé de guider les résidents à plus d'une douzaines de bus portant l'emblème du ministère irakien des Transports.

Plus de 150 familles, environ 550 individus, ont été ramenés à la province de Kirkouk dans le cadre du transfert, a affirmé Ali Khodr, assistant au gouverneur pour le déplacement.

« Il y a quelques jours, 35 familles sont rentrées à l'Anbar. Nous travaillons sur le retour du reste des déplacés à leurs provinces d'origine», a-t-il affirmé.

Plus de 1,6 million de personnes restent déplacées dans des camps, structures non-finies ou appartements loués à travers l'Irak environ deux ans après l'annonce du pays de la victoire sur l'EIIS.

Le gouvernement a souligné que sa politique est pour tous les déplacés pour rentrer chez eux, mais la plupart de leurs régions d'origine demeurent lourdement endommagées, avec quelques services.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha