Les forces irakiennes arrêtent 8 éléments de l'EIIS dans l'Anbar

Les forces irakiennes ont arrêté huit éléments de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) dans l'Anbar dans des opérations de sécurité à grande échelle la semaine dernière, a annoncé la police irakienne dans la province de l'Anbar lundi 26 août.

Les détenus sont accusé d'implication dans plusieurs attaques terroristes qui ont eu lieu alors que l'EIIS contrôlait l'Anbar, a annoncé le chef de police de l'Anbar le général de division Hadi Kassar Erzaij à Diyaruna.

Les arrestations ont survenu à Ramadi, Falloujah, al-Karma, et al-Habaniya, a-t-il affirmé.

Trois des détenus ont été arrêtés à l'aide de la population locale, a souligné Erzaij, « y compris un qui avait été signalé par sa famille à la police ».

Cet individu « se cachait et utilisait plusieurs pièces d'identité » pour ne pas être détecté, a-t-il signalé.

La police continuera à poursuivre les éléments restants et les cellules de l'EIIS dans les zones résidentielles, a-t-il expliqué, alors que l'armée les poursuivra dans le désert et les fermes de l'Anbar.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)