https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/08/02/newsbrief-02?di_exp_001=true

×
×

Les États-Unis exhorte l'Europe à rapatrier et à poursuivre les combattants de l'EIIS de la Syrie

Les États-Unis ont appelé jeudi 1er août les pays européens à rapatrier et à traduire en justice ces citoyens qui sont partis en Syrie pour combattre « L’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a rapporté l'AFP.

L'appel, qui avait été fait auparavant, survient alors que le département américain de la justice a annoncé qu'un texan âgé de 23 ans a été inculpé à Dallas après avoir voyagé en Syrie pour rejoindre l'EIIS.

« Nous avons tous une obligation de les empêcher de retourner aux champs de bataille», a précisé l'ambassadeur Nathan Sales, coordinateur du département de la justice pour la lutte contre le terrorisme, sur les combattants arrêtés de l'EIIS.

« La manière la plus efficace de le faire est que les pays d'origine rapatrient leurs citoyens et les jugent pour les crimes qu'ils avaient commis», a signalé Sales.

« Nous souhaitons voir davantage de pays occidentaux faire de même», a-t-il affirmé. « Personne ne doit s'attendre à ce que les États-Unis règlent ce problème pour eux».

Le représentant spécial des États-Unis pour la Syrie James Jeffrey a affirmé que les Forces démocratiques syriennes (FDS) détenaient actuellement plus de 10.000 extrémistes, dont 8000 de l'Irak et de la Syrie et 2000 étrangers de plus de 50 pays.

Plusieurs centaines d'eux sont des européens.

Il y a également environ 70.000 épouses et enfants d'extrémistes, y compris 10.000 qui sont associés à 2.000 combattants étrangers, a signalé Jeffrey.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha